Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue Invité 
:: [Fanfiction] Un supplice éternel ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ¤ Section Flood : Spira ¤ -> * Fanfictions *
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Halgorya
Carbuncle

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2010
Messages: 266
Localisation: sur terre
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Capricorne (22déc-19jan)
蛇 Serpent
Point(s): 5 170
Moyenne de points: 19,44

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 12:35 (2010)    Sujet du message: [Fanfiction] Un supplice éternel Répondre en citant

Voici une fic que j'ai proposé pour un concours, j'ai eu l'autorisation de la mettre sur d'autre forum alors je la mets ^^ Bonne lecture (c'est long mais je le mets en plusieurs spoiler)

Cette nuit d’Halloween, ils ne l’oublieront jamais… cette nuit où tout bascula… 
Ils étaient invités à la villa de Jérémy, riche jeune homme profitant allègrement de la fortune de ses parents.  Dimitri et Jack ne l’aimaient pas mais ses fêtes étaient inoubliables…du moins d’après les rumeurs. Ils devaient se déguiser pour cette fête. Dimitri se déguisa en vampire, il était vêtu d’un long manteau noir arrivant jusqu’à ses pieds, il portait une chemise blanche tâchée de faux sang, c’était ce genre de chemise du 19ème siècle. Son pantalon noir était impeccable et ses chaussures tout aussi noires et nettes. Il avait prit le fond de teint de sa sœur pour se blanchir la peau, ses lèvres étaient légèrement rouge et il avait acheté pour l’occasion de fausses dents de vampires incroyablement réalistes. Ses yeux étaient bleus pâles, aussi cela allait bien avec son déguisement. Ses cheveux étaient en bataille, il avait opté pour ce style plutôt que pour le gel. Jack avait décidé de se transformer en faucheuse. A cet effet il avait acheté un masque de crâne humain assez terrifiant par sa forme ovale et fendue, son sourire aux dents pointues et ses yeux en colère. Une longue cape noire à capuche cachant tout son corps et la faux de son père, quelques peu rouillée et recouverte de faux sang, et le tour était joué. Tout ce qu’il espérait c’était de ne pas tomber sur la police car se promener en ville avec une faux voilà qui avait de quoi paraitre suspect.  
La fête démarrait à 23h, il faisait nuit, une nuit sans étoile où le vent froid du mois d’octobre pénétrait les vêtements aisément. Jack commença à râler : 
-Putin on gèle ! 
-Oui ben marche plus vite, sa baraque est juste au croisement ! Renchérit Dimitri. 
Ils arrivèrent enfin à la fête. La maison était effectivement grande, digne d’un château. De nombreuses vitres la parsemaient, la façade blanche paraissait noire à cause de la nuit. Cela rendait la maison quelque peu lugubre, les quelques fenêtres d’allumées ressemblaient à des yeux qui vous suivaient lorsque vous vous déplaciez. Le jardin était vaste et garni de buissons en tout genre. Des kiosques étaient disséminés un peu partout et une petite maison de pierres se trouvait comme abandonnée au milieu de fleurs sombres et d’aspect triste. La maisonnette semblait comme en colère mais personne n’y faisait cas, sans doute pensaient-ils que ce n’était que le fruit de leur imagination. L’allée centrale était telle que deux voitures auraient put y circuler sans aucun problème. Après avoir montré leurs invitations au garde, grassement payé avec l’argent de papa-maman, ils entrèrent et constatèrent que le luxe et la richesse de Jérémy n’était pas un mythe. Une large pièce éclairée d’une lueur rouge, une table richement garni de mets aux aspects peu comestibles, un dj aux allures de zombie et pour compléter le tout, une tente improvisée faîtes pour les baisers nocturnes dérivant souvent vers un placard insonorisé et fermé à clef. Jérémy vint à leur rencontre, il était déguisé en croque-mitaine, ses vêtements étaient déchirés et semblaient sales, son visage était maquillée de cicatrices purulentes entachant sérieusement sa prétendue beauté, mais lorsqu’on est riche on peut être l’homme le plus laid du monde les filles s’arrachent votre présence, c’était son discours durant cette soirée. Au bout de ses doigts se trouvaient de longues griffes abîmées.

Il se posta devant eux et dit : 
-Vous êtes enfin là. 
-Comme tu vois, dit Dimitri 
-J’espère que vous allez vous amuser en tout cas, moi j’ai un rencard dans la petite maisonnette. 
-Elle a l’air assez lugubre, dit Jack 
-T’as peur ? C’est qu’une vieille baraque, je m’en servais quand j’étais gosse. 
-T’y faisais quoi ? demanda Dimitri 
-Je m’en souviens plus, trop vieux. Bon j’y vais, autant pas faire attendre la fille. 
-Mouais…répondit Dimitri un peu dépité par l’attitude de Jérémy. 
Le jeune homme partit vers la maisonnette, Jack semblait un peu énervé : 
-Pff, toujours aussi con celui-là. 
-Du calme, c’est sûr que vu comment il traite les filles y a de quoi se foutre en rogne mais tu veux faire quoi ? Il est riche et pas toi, les riches ont ce qu’ils veulent ! 
-C’est dégueulasse c’est tout. 
-Va falloir t’y faire, ici c’est pas toi qui fais la loi. 
-Pff. 
-Bah, profitons de la fête… 
-Mouais… 
Ils s’occupèrent un temps mais se rendirent vite compte que malgré l’aspect attrayant de la fête, les festivités en elle-même étaient d’un ennui mortel. La musique que le dj passait était répétitive, les filles n’avaient d’yeux que pour les riches invités et la nourriture avait le même goût que son aspect. Ennuyés ils finirent par sortir prendre l’air. 
-Au moins dehors y a pas cette putin d’odeur de cannabis. Dit Jack 
-J’espère pour lui qu’il a de bonnes femmes de ménage, autrement il va se faire démolir par ses parents. 
-Ca serait bien fait pour sa gueule. 
-Pas faux. D’ailleurs il est partit y a un moment déjà. Il fout quoi ? 
-Veux pas savoir ! 
-Mouais, si c’est ce à quoi je pense vaut mieux pas savoir non… 
Ils traversèrent le jardin et virent la maisonnette, étrangement elle était éteinte, pas même une lueur, le plus curieux était que la porte était ouverte… Cela intrigua Dimitri, il retint Jack et pointa la maisonnette : 
-Tu trouves pas ça bizarre que la porte soit pas fermée ? Que la lumière soit éteinte ok mais la porte… 
-Ouais….et puis on entend rien…. 
-Tu crois qu’il est sorti ? demanda Dimitri 
-On l’aurait vu à la fête non, vu son égo on l’aurait remarqué. 
-On y va ? 
-T’es con ou quoi ? 
-T’as peur ? 
-Non mais bon…..et merde on y va. 
Ils allèrent à la maisonnette et entrèrent, une atmosphère pesante régnait et une odeur de sang était présente : 
-Putin ça pue la mort !! Il a pas lésiné sur les détails !! dit Jack 
-J’espère que c’est de lui en tout cas… 
-Mais oui, tu crois vraiment qu’il aurait buté quelqu’un pour faire plus réel ? 
-T’as pas tord mais quand même c’est vachement réaliste. 
Ils examinèrent davantage la pièce, elle était vide, rien, pas de table, pas de lit, pas de bouteille d’alcool. Dimitri n’était pas rassuré : 
-Mais y a quedalle ici ! 
-C’est bizarre ouais, il a foutu quoi dans cette cabane merde ! 
-Aucune idée mais c’est pas ce qu’on croyait. 
Jack tomba nez à nez avec une tâche noire et rouge coulant sur le mur, il recula : 
-Putin !!! 
-Quoi ? 
-Merde regarde ça !! 
Dimitri regarda le mur et recula aussi : 
-Putin mais c’est pas naturel ça !! 
-Grave, je crois pas qu’il ait acheté une bombe de peinture capable de faire ça !! 
-Je crois pas que ça soit de lui !! Mais merde il se passe quoi ici !! 
-Putin si c’est une farce, riche ou pas il va se prendre mon poing dans la gueule !! 
-Moi je reste pas ici !!


Il se retourna pour partir et vit que la porte était fermée : 
-Jack… 
-Quoi ? 
-Dis-moi que c’est toi qui as fermé la porte quand on est entré. 
Il se retourna : 
-…Non…dis-moi qu’on peut l’ouvrir ! 
Dimitri se jeta sur la poignée mais dut la lâcher, il poussa un cri de douleur : 
-Aaah merde !! 
Jack alla vers lui : 
-Ca va ? 
Il ouvrit sa main et la vit brûlée : 
-Putin de merde !! Cria Jack. 
-Aaah, putin ça fait un mal de chien… 
-Faut sortir d’ici et t’amener à l’hosto ! 
-Faut trouver la sortie d’abord. 
-Y a peut-être un passage ou autre ! 
Jack aida Dimitri à s’asseoir contre un mur et commença à chercher un éventuel passage. Il s’approcha prudemment de la tâche rouge et posa sa main juste à côté, le mur trembla et pivota de moitié, Jack recula : 
-…Et merde, va falloir passer par là. 
-Tu déconnes ? T’as vu la tache sur le mur !! 
-Je crois pas qu’on ait le choix ! Tu vas mieux ? 
-Je peux marcher mais je crois pas que j’arriverai à me servir de ma main. 
Il se leva et tous les deux se dirigèrent vers le mur, un escalier montait vers un étage qui n’était pas sensé exister : 
-C’est quoi ce bordel…y a rien au-dessus ! Dit Jack 
-C’est vraiment bizarre…. 
L’ambiance était noire et une atmosphère menaçante entourait cet escalier. Les marches noires semblaient se mouvoir et une brume était présente ne rassurant pas les deux jeunes hommes. Malgré tout ils montèrent les marches, au sommet ils se retrouvèrent dans la même pièce à l’exception qu’elle était meublée. Une table trônait au milieu de la pièce, des étagères étaient placées ça et là. Elles tenaient des bocaux en nombre, le contenu n’était pas clairement visible. 
-Mais…on vient pas de la quitter cette pièce ? Et d’où ils sortent ces meubles ? demanda Dimitri 
-Aucune idée…tu crois qu’on serait dans une sorte de dimension parallèle ou un truc du genre ? 
-D’ordinaire je te dirais de pas croire à ces conneries mais là il se trouve que ces conneries sont sans doute vrai. Et je crois qu’on peut écarter la thèse de la blague... 
-Je crois aussi, vu ta brûlure c’est plus grave qu’une blague de riche merdeux !



Ils pénétrèrent dans la pièce et Jack alla examiner les bocaux, ce qu’il y vit le fit reculer : 
-Merde ! Merde ! Merde !! 
Dimitri se tourna vers lui et dit : 
-Mais qu’est-ce que t’as ? 
-Putin regarde ce qu’il y a dans ces bocaux ! C’est un malade ce gars !!! 
Jack s’approcha et recula tout aussi vite. Devant et autour d’eux la pièce était pleine de bocaux emplis de cadavres d’animaux et d’organes disséqués : 
-Putin !!! Mais c’est Jérémy qui a fait ça !! 
-Qui tu veux que ce soit !! Putin mais ce mec est vraiment barge !! 
Jack recula et se retrouva contre le mur, il sentit tout à coup une douleur dans le bras, il regarda et vit une main d’os et de chair putréfiée le tenir fermement, il poussa un hurlement et tenta de se dégager. Dimitri arriva et frappa avec son pied le bras. La chose lâcha et resta sans bouger. Jack et Dimitri reculèrent, Jack sentait encore la douleur dans son bras, il remonta sa manche et vit avec horreur que la main avait laissé son empreinte. La marque avait la forme de la main et du sang s’en échappa un temps. La plaie se soigna seule laissant une marque bien visible : 
-Putin de merde mais c’est quoi ça !! Dit Jack 
-J’en sais rien mais ce que je sais c’est qu’il faut qu’on se barre avant de se faire buter !! 
Ils voulurent sortir par l’escalier mais la porte se ferma les enfermant dans la pièce. Ils se retournèrent et virent la main bouger. Une jeune femme morte à l’aspect cadavérique en sortit et les regarda. Elle ne semblait pas leur vouloir du mal mais son regard était empli de haine. Elle pointa du doigt la porte d’entrée de la cabane. Les deux hommes suivirent son regard. Ils y virent Jérémy à 12 ans entrer en tenant un oiseau bleu, visiblement tué par lui : 
-Mais…il fout quoi ?dit Jack 
A ce moment la femme morte plaça son doigt devant sa bouche : 
-Shht. 
Sa voix semblait d’outre-tombe et glaça le sang des deux hommes qui n’osèrent plus rien dire. Ils regardèrent la scène et virent Jérémy en train de disséquer l’oiseau, avec un sourire triomphal il en retira les entrailles qu’il fit tourner entre ses doigts sous les yeux médusés et horrifiés de Jack et Dimitri. L’enfant les mit ensuite dans un bocal qu’il rangea et repartit. Le silence régnait à nouveau, la femme avait les yeux rivés sur le bocal qui contenait l’oiseau, elle déplaça ses yeux vides et emplis de haine sur les autres bocaux. 





Dimitri osa parler : 
-….Vous…vous voulez le punir c’est ça ? 
La femme le regarda et sourit d’un sourire de mort qui répondait à sa question. 
-Il…il est où ? demanda à son tour Jack. 
La femme plaça sa main sur le mur et en ouvrit une étrange porte menant vers un monde d’ombre et de mort. Elle leur pointa du doigt : 
-On doit entrer là-dedans ?demanda Dimitri. 
Elle hocha la tête. Les deux jeunes hommes se regardèrent et prudemment se décollèrent de la porte et allèrent vers la nouvelle sortie. Ils passèrent à côté de la femme qui disparut en fermant la porte. Devant eux il n’y avait rien, le noir absolu. D’un coup la femme apparut à côté d’eux les faisant sursauter et reculer. Elle regardait par terre et pointa le sol du doigt. Les deux hommes suivirent la direction de son doigt et virent l’extérieur de la cabane. Ils comprirent qu’ils voyaient ce qu’il s’était passé.  Jérémy entrait dans la cabane tranquillement. Ils virent ensuite une jeune femme ressemblant quelque peu à la femme qu’ils avaient à côté d’eux, excepté qu’elle était vivante et très belle. Jérémy tenta de poser ses mains sur elle mais elle recula et toucha son front, l’homme s’effondra sur le sol. A cet instant l’aspect cadavérique reprit le dessus sur l’apparence vivant de la femme. Elle se tourna et plaça sa main sur le mur laissant la marque que Jack et Dimitri avaient vu en examinant la cabane. Du sol sortirent des animaux en tout genre, les deux hommes soupçonnèrent qu’il s’agissait des animaux victimes de la barbarie de Jérémy. Ils transportèrent l’homme en haut de l’escalier. Ils le déposèrent sur la table et l’entouraient. Jérémy se réveilla et poussa un hurlement en voyant la femme et les animaux. Il tenta de bouger mais les animaux immobilisèrent ses membres. La femme monta sur la table et se mit sur Jérémy jambes écartées. Elle le regardait droit dans les yeux, Jérémy soutenait son regard avec peine, il tremblait et ne semblait pas savoir ce que la femme lui voulait. Elle regarda ensuite les étagères et fronça les sourcils. Jérémy suivit son regard et comprit ce qu’elle lui reprochait : 
-Tu m’en veux parce que je m’amusais avec ces animaux ! Pff c’était que de faibles créatures, aucune raison de regretter leur mort. 
La jeune femme le regarda calmement, il la fixait toujours avec crainte mais semblait croire qu’elle allait partir. D’un coup elle embrassa le jeune homme, du sang s’échappa de la bouche de Jérémy qui semblait souffrir. Le sang devint noir et semblait bouger. Les deux jeunes hommes remarquèrent que des vers composaient le sang. Les yeux de Jérémy devinrent noirs, il cessa de bouger. Son visage était devenu bleu et des veines noires ressortaient affreusement. Elle retira sa bouche, nette et sans sang et sortit de sur Jérémy. Le corps du jeune homme fut transporté dans le passage précédemment emprunté par Jack et Dimitri. La jeune femme de l’image leva la tête vers les deux hommes, puis l’image se brouilla et disparut.  
-Putin….dit Jack 
-Un vrai malade ce gars… 
-Je savais que c’était un connard….mais penser qu’il faisait ça….merde….mais……ses parents…ils ont jamais rien vu ? Avec l’odeur de sang ils auraient dû se douter d’un truc ! 
-Je sais pas….franchement je sais pas…. 
La femme pointa à présent son doigt vers l’obscurité. Les hommes suivirent la direction des yeux, ils y virent un miroir sombre et fêlé. Ils s’y dirigèrent puisque de toute évidence c’est ce que leur demandait la femme. Une fois devant deux sièges apparurent et les hommes furent attirés vers eux, ils ne pouvaient plus bouger. La jeune femme se plaça à côté du miroir.





Une voix obscure s’éleva du miroir : 
-Qui êtes-vous ? 
-…euh…Jack et Dimitri…Répondit Dimitri. 
-Vous n’êtes pas ses amis alors, bien. 
-Vous parlez de Jérémy ? demanda Dimitri 
-Il n’a que ce qu’il mérite. 
-Il est encore en vie ? s’exclama Jack 
-Oui, il sera éternellement tourmenté par les êtres qu’il a massacrés. 
-Il est où ? demanda Jack 
La jeune femme pointa du doigt un autre lieu, les deux hommes y virent Jérémy, il était conscient mais ne semblait pas les voir, le jeune homme était torturé par les animaux, ses cris de douleur atteignaient les oreilles de Jack et Dimitri, les animaux le disséquaient, griffaient ses entrailles, l’entaillaient sévèrement. Il ne mourrait pas, ses blessures se soignaient dès qu’elles l’avaient suffisamment fait souffrir laissant aux animaux le loisir de recommencer éternellement le supplice du jeune homme. Ils regardèrent ensuite le miroir : 
-….et nous ? Vous allez faire quoi de nous ? demanda Dimitri. 
-Vous ? Vous avez vu une chose que des mortels ne peuvent pas voir sans mourir. Cependant, je vais faire un marché avec vous. 
-Quel marché ? demanda Jack 
-Vous me servirez dorénavant, tout comme cette jeune fille. 
-On va….devenir comme elle ? 
-Uniquement lorsque cela sera nécessaire, elle aussi possède une forme humaine, jamais vous ne mourrez, vous me servirez en exécutant des tâches pour moi. Lorsque j’estimerai que vous en avez assez fait je vous rendrai la liberté mais pas avant. 
-Jusqu’à quand on va devoir vous servir ? demanda Dimitri 
L’ombre ne répondit pas et laissa échapper un rire. Les deux jeunes hommes tombèrent en inconscience et se réveillèrent à côté de la cabane. 
-Jack ? Il s’est vraiment passé ce qu’il s’est passé ? 
-J’en sais rien mais…aah 
Il posa sa main sur son bras et vit la marque qu’il avait reçue de la jeune fille. Il regarda Dimitri avec un air paniqué, celui-ci ouvrit sa main et vit la brûlure. 
-Bordel….c’est… 
-C’est la marque de votre pacte. 
Ils se tournèrent et virent la jeune fille sous son aspect humain, elle leur lança un sourire de bienvenue reflétant le sadisme et la soif de mort… 
Cette nuit, ils ne l’oublieront jamais…cette nuit fit basculer leur vie….dorénavant ils ne sont plus ce qu’ils étaient…et en un sens cela leur plait…..Retenez ceci : ne faîtes pas d’action qui pourrait vous plonger dans un supplice éternel….et si vous rencontrez une jeune fille et deux jeunes hommes aux sourires et aux regards vengeurs….courrez et ne les suivez pas….courrez….si vous pensez pouvoir échapper à la mort….

_________________
Le vrai ami ce n'est pas celui qui essuie tes larmes mais celui qui t'empêche d'en verser.





http://siluafamae.forumgratuit.fr/forum.htm --> mon petit forum de rpg, TOUS les types sont autorisés! TOUS!!!


Qui ne tente rien n'a rien!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 12:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
crossfire
¤ Fire Team (WMM) ¤

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 236
Localisation: sous la pluie
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
龍 Dragon
Point(s): 215
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 13:20 (2010)    Sujet du message: [Fanfiction] Un supplice éternel Répondre en citant

lol c'est sympa l'immersion est progressive, mais les scènes décrites sont juste gore ce qui n'est pas suffisant pour foutre les jetons, ceci dit c'est pas mal du tout pour une nouvelle fantastique amateur, bonne continuation pour les prochaines =)

PS: par contre le titre est un redondant xD
_________________


Le nutella est un fléau dont il faut se débarrasser, pour le détruire, mangeons-le! xD


Revenir en haut
Halgorya
Carbuncle

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2010
Messages: 266
Localisation: sur terre
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Capricorne (22déc-19jan)
蛇 Serpent
Point(s): 5 170
Moyenne de points: 19,44

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 13:27 (2010)    Sujet du message: [Fanfiction] Un supplice éternel Répondre en citant

Merci ^^, pour les scènes gores j'ai fait ce que j'ai pu, j'ai pas voulut faire du trash genre massacre à la tronçonneuse mais juste quelques descriptions (je devais faire minimum 300 mots donc j'ai pas voulut tergiverser dans les description histoire que ça soit pas trop long (au final j'ai fait dix fois plus que ce qui était demandé  ))
Pour le titre j'ai pas trouvé mieux désolé mais je voulais mettre quelque chose qui reflète le fond du texte ^^
_________________
Le vrai ami ce n'est pas celui qui essuie tes larmes mais celui qui t'empêche d'en verser.





http://siluafamae.forumgratuit.fr/forum.htm --> mon petit forum de rpg, TOUS les types sont autorisés! TOUS!!!


Qui ne tente rien n'a rien!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:47 (2017)    Sujet du message: [Fanfiction] Un supplice éternel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ¤ Section Flood : Spira ¤ -> * Fanfictions * Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com