Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue Invité 
:: [Fanfiction] LE PERIPLE D'ANTECHRIST ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ¤ Section Flood : Spira ¤ -> * Fanfictions *
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Denryu
Bahamut

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 571
Localisation: Auvergne
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
蛇 Serpent
Point(s): 5 395
Moyenne de points: 9,45

MessagePosté le: Ven 12 Nov - 14:09 (2010)    Sujet du message: [Fanfiction] LE PERIPLE D'ANTECHRIST Répondre en citant

Créée par L'Antechrist.
 

Voici une petite histoire que mettrais en plusieurs fois car ca risque d'etre relativement long
je mettrais a jours sous forme de spoiler sur ce message merci a tous


 
                         LE PERIPLE D’ANTECHRIST

Mon voyage commença du haut de ma tour alors que mes fidèles disciple se dirigeaient vers la salle d’entrainement dans leurs habits traditionnels. Après plusieurs années de tortures et autres châtiments sur mes cibles préférées, l’heure de la remise en question était arrivée. Je prépara mes armes fétiches afin de survivre durant mon long périple.



Je me retourna vers ma demeure, et m’adressa a mes congénères par télépathie: » Durant mon voyage je compte sur vous pour défendre nos intérêts et résisté a nos vils ennemis et repousser leurs attaques. »

Je m’engagea sur le chemin me conduisant vers la forêt interdite de Jukaï. Cette forêt fût interdite par les Anciens qui la prétendait maudite car durant des siècles de nombreux voyageurs imprudent s’y perdirent et ne revinrent jamais, seul leur ossements furent retrouvés de nombreuses années plus tard. Mais la véritable raison était le fait que les anciens se servaient de la forêt pour se réunirent et y invoquer les dieux pour les aider dans leur quête de la terre des anges. Mais cela ne m’arrêtera pas et je continuerait mon périple a travers le Jukai.



La forêt est immense et la traversée sera longue mais qu’importe mon périple est plus important . Je m’arrêta donc dans une grotte pour y passer la nuit tout en restant sur mes gardes car la forêt est hanté par les spectres des voyageurs perdus. La nuit tomba dans le Jukaï et le craquement des arbres et le rugissements des loups se fît entendre . J’entra en transe  afin de mieux ressentir  l’arrivée d’éventuels ennemis . Je n’attendît guère longtemps et ressentît une présence s’approchant très rapidement de moi ,
J’ouvrît l’antre des  ombres afin de me dissimuler et m’approcher de mon ennemis sans qu’il s’en rende compte . Je repéra ma cible et me glissa derrière lui : »Alors tu tente de me tuer sans prendre tes précautions vil imprudent pour toi le châtiment sera une mort lente et douloureuse. Sait-tu qui je suis ?  Chut ne dit rien cela est inutile de toute manière . » Sur ces mots je sortis ma griffe et la lui planta dans les jambes en partant de la droite que je transperça avant de rentrer dans la jambe gauche puis je traina le corps sanglant de l’imprudent et le dressa sur un pieu afin de lui faire subir ma torture jusqu’au lever du jour . J’installa mes armes prêt de moi pour ne pas perdre de temps et exécuter mon office . «  Alors mon ami qui t’envoi pour me tuer? Aller répond et j’abrègerait peut  être tes souffrances quoi que même si tu parles je m’amuserait avec toi . » sur ces mots je lui entailla le ventre avec une dague se qui eut pour effet de lui laisser pendre une partie de ses viscères. Puis je m’approcha de son visage et le regarda sadiquement dans les yeux avant de lui planté un tanto dans le bras gauche et de le tourné dans la plaie. Et ce fût au tour du bras droit de souffrir par un léger coups de troncheuse a main fraîchement huilé puis j’ouvrit la bouche de ma cible afin de cessé ses hurlements je lui découpa la langue avec le dos d’un couteau afin qu’il ressente une douleur insoutenable . Je laissa mon ami respirer quelque instant avant de me décidé a m’entraîner au tir a l’arc sur son corps ruisselant de sang. Après quelques dizaines de flèches  le jour commença a se lever et la fin de ma distraction arriva mais pour finir en beauté je ressortis ma troncheuse a main  et débuta la séance de dépeçage  membres après membres je lui découpa la peau jusqu’à  l’os  en finissant par la tête et j’entendit partir dans un dernier soubresaut son cœur s’arrêté de battre.  Après un petit nettoyage de mes fidèles outils je reprît mon voyage dans la forêt de Jukaï sur le chemin jonché de squelette.



Après plusieurs jours de marche sans incidents me voici enfin sortit de Jukaï. Je prend la direction du village de Meryasis afin de prendre quelques provisions et de recueillir quelques renseignements sur les environs et ses éventuels rencontres. Sur le chemin du village je remarqua sur le bord de la route d’étrange stèles rongés par le temps parsemant la route.  Ces stèles serait la pour rappeler au voyageurs la célèbres bataille d’Eusastis qui frappa la région de Meryasis durant de nombreuses années coutant la ville a quelques cent milles hommes pour l’unique et pathétiques espoir de trouver l’eau de vie rendant immortel. Me voici enfin au porte de Meryasis et a mon grand étonnement le village a évoluer de façon fulgurante se transformant en petite ville.



Les portes de la ville s’ouvrît devant moi et je me rendît vers la petite auberge de mon enfance ou mes parents m’avait vendu pour survivre.



En voyant cette bâtisse tant de souvenir remontèrent a la surface que ma colère déclencha un tremblement de terre qui secoua légèrement la ville. Rien n’avait changer ici pas même l’odeur nauséabond de la cuisine de la vieille bique. Je couvrît mon visage avec la capuche de ma cape et entrât sans me faire remarquer et m’installa dans un coin de la salle a l’abri des regards. Le patron ce vaurien et  puant batard s’approcha de moi sourire au lèvres : » Cher voyageur bienvenu dans ma modeste auberge que puis -je vous servir ? «  sa voix abrutissante n’avait elle non plus pas changer et rien qu’en l’entendant un sentiment de vengeance parcourût mon corps mais pas maintenant plus tard. « Servez-moi votre spécialité et un verre de lait frais . » L’homme se retourna et hurla vers la cuisine «  Et une spécialité une . »


Quelques minutes plus tard se fût au tour de la vieille bique de m’adresser la parole en m’amenant mon verre: » Que nous vaut la visite d’un voyageur dans nos contrées éloignées vous seriez vous perdus ? Non un fier et grand homme comme vous ne se perd jamais, mais nous connaissons-nous je suis sûr de vous avoir déjà vu par ici? «  Je redressa la tête et lui répondit d’un signe négatif. « Ma mémoire me jouerait-elle des tours a vous savez avec l’âge tout s’en va sans prévenir hihihihihi. » Ce rire qui me faisait si peur autrefois n’engendrait qu’en moi qu’une haine viscérale prête à jaillir a tout moment quand soudain au fin fond de la salle un jeune garçon fît son apparition. Il était habillé de haillon et avait le visage sale. Des souvenirs douloureux remontèrent a la surface, mes premières armes, mes premières victimes et surtout mes premiers coups que je recevait chaque soir après le service. Mon sang ne fît qu’un tour j’interpella le gamin et lui demanda de venir me voir. « Assis toi petit, dis-moi depuis combien de temps travaille tu ici? «  le petit garçon me regarda et me montra sa langue coupé . A cette vue je me leva et me dirigea vers le patron derrière son comptoir : » Depuis combien de temps il te faut leurs coupés la langue a ces gamins? Hein , REPONDS!!!! » sur ces mots j’ôta mon capuchon et lui montra mon visage: » Te souviens-tu de moi? Te souviens -tu de ce visage ? «  je me retourna vers la salle et demanda à tout le monde de sortir . « Revenons a nos moutons, enfoiré, ou est ta sorcière, quelle nous rejoigne la fête va commencer et je ne voudrait pas quelle la rate . » J’attrapa le patron et l’envoya sur une table qui se cassa sous le choc. Le bruit fît sortir la sorcière se sa cache et elle se jeta sur moi avec sa louche rouillée et la je sortis ma griffe et lui découpa le bras en trois morceaux, la louche se planta dans le sol au raz de la tête du patron. Le sang coula sur le sol poussiéreux et un silence angélique envahit l’auberge .


Je releva le patron et lui attacha les mains sur une poutre de la charpente et le laissa pendre comme un cochon puis ce fût au tour de la vieille bique de se retrouvé pendu par les pieds . Pendant ce temps le jeune gamin, qui regardait sans bouger, s’approcha de la cheminée et attrapa le tisonnier et le mît dans les flammes ardentes. Après quelques minutes de patience il l’empoigna et approcha l’acier chauffé à blanc  vers le ventre du patron et lui brûla le bide à plusieurs reprise . Il se tourna alors vers moi et je vît sur son visage toute la haine que j’avait ressentît durant toutes ces années à subir leur maltraitance. Le gamin se tourna vers la vieille bique et lui brûla le visage tout en faisant doucement glisser le tisonnier le long de ses joues. Je regarda le petit s’amuser avec ses victimes, il avait tant de haine en lui qu’il n’hésitait pas à prendre mes armes pour qu’il puisse se venger. Il utilisa chaque arme avec une précision digne des plus grands tortionnaires, il découpa, entailla , brûla, déchiqueta les corps ensanglantés avec passion et dextérité. Cela dura toute la nuit et au petit matin il acheva ses victimes avec ma troncheuse à main et se mît à pleurer : » Vient ici petit, tu va venir avec moi je te laisserait chez des amis qui prendront soin de toi et tu vivra enfin heureux. » sur ces mots nous partîmes immédiatement non sans laisser un dernier souvenir de notre passage. Le feu prit très vite et l’auberge fût très vite réduite en cendres.


_________________



Merci ma dresseuse et vive Arrietty !!!




Merci pour ce kit Shino <3


Encore mercii Shino et vive la nourriture !!! *_*



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Nov - 14:09 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ¤ Section Flood : Spira ¤ -> * Fanfictions * Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com