Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue Invité 
:: [Fanfiction] [FF] - La quête des mystères d'Angelou ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ¤ Section Flood : Spira ¤ -> * Fanfictions *
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Denryu
Bahamut

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 571
Localisation: Auvergne
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
蛇 Serpent
Point(s): 5 395
Moyenne de points: 9,45

MessagePosté le: Ven 12 Nov - 14:37 (2010)    Sujet du message: [Fanfiction] [FF] - La quête des mystères d'Angelou Répondre en citant

Créée par Linoa17.
 

Alors je vais vous poster une fanfic que j'ai fini y'a peu de temps...
Bon par contre je vais pas tout poster ça ferai trop long... O____O (38 chap..)
Je vais commencé par le 1er chapitre



Chapitre 1 : Passé trouble
 
Sur une planète lointaine, vivait le peuple d'Angelou. Prospère et très évolué technologiquement,ils avaient tout pour conquérir le reste de l'univers mais préféra rester dans l'ombre et la discrétion. Un jour ce peuple fut anéanti par plusieurs catastrophes imprévisibles, totalement incontrôlables et tout fut détruit...
Depuis bien des scientifiques ont voulu chercher pourquoi cette ancienne civilisation fut détruite si subitement, mais nul ne trouva la réponse. Sauf un et ses 3 confrères. Ceux ci ayant fait une découverte extraordinaire voulu informer le gouvernement intergalactique, mais son assemblée pris peur et décida de détruire les précieuses données et bannir cette civilisation maudite. Les 4 scientifique ne comprenant pas s'interposèrent, hélas ils furent tués pour avoir leur silence. Mais la veille de leurs morts tragiques, l'un d'eux le docteur Yvan Heartilly eut le temps de cacher quelques documents sur Angelou.
Maintenant 10 longues années ont passées, et sa fille est prête à tout pour découvrir la vérité sur la mort de son père et bien sûr éclaircir les mystères de la civilisation perdue d'Angelou.    





Voilà

Bon je sais que c'est court mais dites moi ce que vous en pensez?


Chapitre 2 : Mystérieuse rencontre  

  
   
5 Février 2988  
  
Cher journal,  
  
Aujourd'hui, nous avons peut-être réussi à trouver un indice sur Angelou. Mes calculs concordent parfaitement. Dans 1 semaine nous partons à la recherche de cet indice dans l'espoir de trouver des réponses... La position où se trouve peut-être aussi infime soit-il cet indice est dangereux et j'ai peur de ne jamais revenir mais je dois garder espoir et prouver qu'Angelou a existée réellement! Alfred m'a bien dit que c'était de la folie mais j'y crois... J'y crois dur comme fer! L'expédition nous emmenera dans un lieu inconnu peuplés peut-être de créatures étranges, aussi fascinantes que dangereuses. Oui j'ai vraiment hâte...  
  
Linoa referma le livre en s'imaginant ce lieu mystérieux où son père avait jadis mener une périlleuse expédition dans le but de percer les mystères d'Angelou. Rêveuse elle se leva et se prépara pour aller à l'académie. Quand soudain on frappa à la porte:  
  
Linoa: Oui ?  
  
Julia: C'est moi, t'es prête? On y va. Wakka s'impatiente!  
  
Linoa: J'arrive!  
  
Linoa s'arrêta en coup de vent devant le miroir avant de franchir la porte de sa chambre. Au passage elle glissa dans son sac le précieux ouvrage de son père.  
  
Nos 3 amis s'en alla pour l'académie de Kilika, mais en chemin :  
  
Julia: A quoi tu penses Linoa ? Je te trouve bien rêveuse!  
  
Linoa: Oh...Euh à rien... (se sentant gênée elle se frotta le menton)  
  
Julia: Allez arrête! Je sais bien que tu nous cache quelque chose, tu fais toujours ça quand tu es gênée!  
  
Wakka: Allez dis nous tout. (en souriant)  
  
Linoa: Bon très bien, j'ai retrouvé un livre appartenant à mon père dans la bibliothèque il y a quelques jours et je...  
  
Julia: Quoi mais t'es folle ou quoi?!  
  
Wakka: Linoa c'est interdit!  
  
Linoa: Et alors personne n'en saura rien toute façon!!  
  
Julia: Mais...!  
  
Wakka: Tu sais très bien que...  
  
Linoa: Que quoi?! Que mon père est un banni de la socièté, qu'il n'existe plus aux yeux de cette arrogante...  
  
Wakka: Arrête!  
  
Linoa: Non j'arrêterai pas!!  
  
Julia: Arrête tes gamineries! Ca suffit maintenant.  
  
Linoa: Quoi, vous aussi vous me croyez une hérétique ? Une bannie ?  
  
Wakka: Mais non...  
  
Linoa: Très bien j'ai compris à plus!  
  
Wakka: Mais attends!  
  
Linoa s'en alla toute énervée à l'opposé de ses amis, en direction du lac bleu. Julia qui n'a vraiment pas du tout apprécié l'attitude de Linoa continue son chemin pour se rendre à l'académie accompagnée de Wakka qui malgré lui ne peut rien faire contre ses 2 meilleures amies.  
  
Une fois arrivés à Kilika, Julia partie se changer dans le vestiaire des filles pour enfiler son uniforme d'académie. Il y avait une bonne entente dans le vestiaire des filles et Linoa était très appréciée de tout le monde malgré la condamnation de son père, Julia un peu jalouse était parfois mauvaise langue...  
  
Yuna: Salut Julia! Linoa n'est pas avec toi?  
  
Julia: Non...  
  
Yuna:Elle vient pas en cours ?  
  
Julia: Qu'est ce que ça peut te faire? T'es de la police?  
  
Yuna: C'est bon, j'ai rien fait! Calme toi.  
  
Julia sur les nerfs s'en alla direction la salle de cours, bousculant Wakka au passage. Yuna ne comprenant pas ce qui se passait alla en parler avec les filles qui sortaient du vestiaire.  
  
Yuna: Eh Tifa, tu sais pas ce qui se passe avec Linoa et Julia?  
  
Tifa: Euh non pourquoi?  
  
Yuna: Je sais pas, je trouve Julia bien nerveuse ce matin...  
  
Dagga: Faut dire aussi que Julia est jalouse de Linoa c'est connu ça.  
  
Yuna: Peut-être mais bon...  
  
Wakka: C'est rien, elles se sont pris la tête c'est tout.  
  
Yuna: Ah d'accord! Et Linoa vient pas en cours pour ça?  
  
Wakka: Elle partie vers le lac...  
  
Dagga: Elles se sont engueulées sur quoi?  
  
Wakka: Toujours le même sujet...  
  
Tifa: L'histoire de la robe ?  
  
Yuna: Encore ?!  
  
Wakka: Mais non... le père de Linoa... (en mettant son doigt sur sa bouche)  
  
Yuna: Ah... okay!  
  
Dagga: Ouais, bon on y va?! (qui s'impatiente)  
  
Yuna: Oui. Allons-y!  
  
Les 4 amis quitta les vestiaires à leur tour pour se diriger vers la salle de cours.  
  
Quant à Linoa, séchant toujours ses larmes, s'asseya dans une petite clairière, tout près du lac à songer. Quand tout à coup un flash lumineux l'a retira de ses pensées. Etonnée, elle s'avança sur la rive et y découvrit un homme inconscient à moitié mort avec d'assez graves blessures. Elle sortit son portable aussi vite qu'elle pu et appela les urgences :  
  
Linoa: Allô ??  
  
Interlocuteur: Vous avez appeler les Urgences ?  
  
Linoa: Oui! J'ai trouvé un homme inconscient^sur la rive droite du lac bleu, près de l'académie de Kilika, il est gravement blessé! Venez vite!!  
  
Interlocuteur: Restez calme nous arrivons!  
  
Linoa: Très bien...  
  
D'un geste faible, l'inconnu attrapa la jambe de Linoa...  
  
Inconnu: C'est vous! Vous...devez...vivre! Ils ne...doivent pas vous...tuez...Vous êtes l'héritière...  
  
L'homme retomba inconscient aussitôt. Une fois les Urgences sur place, Linoa toujours choquée répondit aux questions de la police puis retourna chez elle.  
  
Toujours aussi pensive, Linoa se posa des tas de questions. Qui était ce mystérieux inconnu ? Que faisait-il là ? Quelle héritière? ... Toujours des questions sans réponses.  




3e Chapitre : Incendie suspect
  


 
Le soir tombant, Julia et Wakka quitta l'académie pour rentrer. Sur le chemin, Wakka ne pouvait pas s'empêcher de penser à Linoa. Que fait-elle? Où est-elle? Et à quoi pense t-elle? Il n'en pouvait plus de rester dans l'ignorance, alors il prit son courage à deux mains.

Wakka: Julia? Je... euh...
Julia: Quoi?! Toi aussi tu veux savoir qu'est ce qui arrive à cette pauvre Linoa? A chaque fois c'est pareil tout le monde s'inquiète pour elle! Elle manque juste 1 seule journée de cours, ça y est, c'est la catastrophe!
Wakka: Tu exagères...
Julia: Ah ouais? Toute la journée c'était la même chose! Linoa par ci Linoa par là... "Oh pourquoi Linoa n'est-elle pas là aujourd'hui ? Elle est malade? Mon dieu j'espère que ce n'est pas trop grave au moins ?!" C'est déprimant! Y'en a que pour elle, c'est pas juste!
Wakka: Oh c'est bon! Linoa est très importante pour nous et...
Julia: Tu veux dire pour toi?
Wakka: Quoi...? N...non! T'y es pas du tout!
Julia: C'est ça! Prends moi pour une imbécile, t'es fou d'elle!
Wakka: Non...!
Julia: Tu l'as dévore des yeux à chaque fois, je suis sûre que t'en rêve la nuit!
Wakka: Ca suffit!

Wakka devint tout rouge et ne pu s'empêcher d'imaginer le doux visage de Linoa. Une fois devant la maison de son aimée, Wakka s'arrêta un instant.

Julia: Bon moi je m'en vais! Je reste pas ici.
Wakka: Fais ce que tu veux. Mais moi je vais voir comment elle va...
Julia: C'est ça! A plus!

Wakka s'avança jusqu'à la porte d'entrée. Le coeur serré, il s'apprêta à frapper quand justement la porte s'ouvrit.

Linoa: Oh Wakka!
Wakka: Ca va? Je...euh voulais savoir comment tu allais...
Linoa: T'inquiètes pas, ça va aller. Je vais à l'hôpital, tu veux venir ?
Wakka: L'hôpital ?! Mais...
Linoa: C'est pas pour moi. En fait c'est assez long à t'expliquer.

Sur le chemin, Linoa expliqua à Wakka ce qui s'était passer en son absence près du lac. Wakka stupéfait, n'en revenait pas.
Une fois arrivés, Linoa demanda le numéro de la chambre de l'inconnu.

Linoa: Excusez moi, pourrais je avoir le numéro de chambre de l'homme qu'on a trouvé près du lac?
Infirmière: Et vous êtes?
Linoa: C'est moi qui l'ai trouvé inconscient.
Infirmière: Ah oui, je suis au courant. Il est en soin intensif, il a eu beaucoup de chance! Chambre numéro 217 au 4e étage.
Linoa: Merci Madame!

Tout 2 se dérigèrent vers les ascenceurs pour monter au 4e étage, quand soudain un infirmier sorta brusquement de l'un d'eux en toute hâte. Les 2 jeunes gens, étonnés, s'arrêtèrent d'un coup et fixèrent des yeux l'infirmier qui criait.

Infirmier: C'est affreux!
Médecin: Allons calmez vous. Que ce passe t-il?
Infirmier: Le 4e...le 4e étage est en...flamme!!
Médecin: Comment ?!
Infirmière: Oh mon dieu! (horrifiée par la nouvelle)
Médecin: Vous! Sonnez l'alarme! Que tout le monde évacue les lieux sur le champ!! Appelez les pompiers, vite! Et les étages ?!
Infirmier: Ils ont été évaqué!
Médecin: Très bien...

Tout le monde se mirent à crier et à courir dans tout les sens. Dans la panique, Wakka perdu de vue Linoa.

Médecin: Jeune homme, ne restez pas là vite!
Wakka: Mais!

Le médecin le saisit par le bras pour l'emmener dehors. Mais Wakka ne se laissa pas faire.

Wakka: Attendez! Linoa!! Linoaaaaa!!!

Malgré sa résistance, il est emmené de force à l'extérieur du bâtiment.
Les pompiers une fois sur les lieux, mis en place un périmètre de sécurité. Wakka affolé, attrapa son téléphone et composa le numéro de Linoa qu'il connaissait sur le bout des doigts. Pas de réponse. Il recommença une bonne dizaines de fois également sans réponse...
Julia de son côté, se prépara à manger puis alluma son ordinateur portable pour voir les infos.
Présentateur: Mesdames et Messieurs, bonsoir. Nouvelle tragique, à l'hôpital de Kilika. Un feu s'est déclaré, il y a 1 demi heure maintenant. Les pompiers toujours sur le pied de guerre essayent encore d'éteindre les flammes. Heureusement les malades ont pu être évaqués d'urgence. Pour l'heure, nul ne sait de quelle origine est cet incendie. Nous vous informerons dès que possible.
Julia, stupéfaite pris son téléphone pour appeler Wakka, quand elle remarqua un nouveau message venant de sa part.

"Re. Linoa va bien si jamais tu veux le savoir. Nous allons à l'hôpital. Je t'expliquerai plus tard. Bisou."
Horrifiée, elle appela Wakka en espérant que tout allait bien.

Wakka: Allô...?
Julia: Ca va ?! J'ai appris aux infos ce qui se passait! Où est Linoa?
Wakka: Je sais pas...! Je l'ai perdu de vue dans la confusion!
Julia: Quoi?!
Wakka: Attends, j'ai un double appel! C'est Linoa!! Allô Linoa?! Ca va?! T'es blessée?!
Linoa: Je vais bien. Je suis de l'autre côté de l'hôpital. J'arrive!
Wakka: Okay! Allô Julia? T'es toujours là?
Julia: Alors?!
Wakka: Elle va bien.
Julia: Ah! J'ai eu peur...
Wakka: T'inquiètes, ça va aller. Je te rappelle plus tard.
Julia: D'accord.

Une fois avoir raccroché, Wakka courru de l'autre côté du bâtiment à la rencontre de Linoa. Une fois en vue, il piqua un sprint jusqu'à elle pour la serrer contre lui.

Wakka: Linoa!! J'étais si inquiet! (en la prenant dans ses bras)
Linoa: Ca va. (en se retirant de l'étreinte)
Wakka: Que s'est-il passé?
Linoa: Eh bien dans la panique, je suis quand même monter au 4e par les escaliers. Il y avait beaucoup de fumée... Je suis allée jusqu'à la 217... Et j'ai vue une lumière aveuglante comme la première fois sauf que là c'était encore plus intense. Je crois que je me suis évanouie. Je m'en souviens plus... Quand je me suis réveillée, j'étais dehors allongée sur le sol, à l'écart de la foule. Comme si on m'avait déposer là.
Wakka: Vraiment?! Mais c'est insensé!
Linoa: Je sais, mais le plus grave c'est que j'ai cru voir quelqu'un d'autre dans la chambre...
Wakka: Quoi?!
Linoa: Wakka... On peut rentrer s'il te plaît.
Wakka: Okay. Demain on ira voir la ^police.
Linoa: Oui. Viens on y va.

Et ils se mirent en route. Linoa resta silencieuse tout au long du trajet. Wakka était inquiet mais ne parla pas non plus. Une fois devant la maison de Linoa, Wakka l'a prena encore une fois dans ses bras.

Wakka: Tu m'as fait peur... J'ai cru que je t'avais perdu pour toujours... (en chuchotant à son oreille)
Linoa: Ca va aller. Merci.

Linoa s'équarta, puis rentra chez elle en lui adressant un léger sourire.
Wakka était perplexe... Que s'est-il passer dans cet hôpital? Linoa était dans un état second. Que lui est-il arrivé ? Et par dessus tout qu'est-il arriver à cet homme?
Wakka rentra également chez lui, pleins de questions en tête.
Le lendemain, Linoa alla faire sa déposition à la police. Mais ne leur divulgua pas le passage au 4e étage. Sinon ils l'auraient surement prise pour une folle... Elle mentit en leur disant qu'elle était sortie avec les autres. Une fois sortie du commisariat, Linoa décida d'aller faire un tour près du lac comme à son habitude. Elle voulait des réponses... Oui, des réponses...


4e Chapitre : Qui suis je ?  

  

  
Près du lac, le soir tombant. Linoa était allongée dans un tas de feuilles, endormie. Dans l'ombre, une silouhette s'avança vers le corps inerte. Inconnu: Comme tu es belle, quand tu dors... Tu vas sommeiller encore pas mal de temps crois moi. Tu découvriras enfin une vérité sûre.
D'un geste, elle lança une poudre écarlate sur le corps de Linoa. Puis disparue.
Linoa se réveilla en sursaut. Se frottant les yeux, elle remarqua que la verdure avait laisser place à 4 murs, que les arbres et les fleurs de la clairière s'étaient changés en décors de chambre. Vêtue d'une robe de dentelle, elle se leva, très étonnée. Elle ouvrit la porte et découvrit derrière un long corridor. Continuant son chemin, elle se retrouva au bout d'une vaste pièce aux décors somptieux. Soudain, un homme fit son apparition.


Yvan: Mais enfin Maria?!
(Linoa: Papa...?! "abasourdie")
Maria: Je regrette... Je ne peux pas.
Yvan: Je t'en prie! Reste avec moi...
Maria: Je t'ai dis "non" !
Yvan: Mais pourquoi?!
Maria: Tu ne comprendrais pas! Je ne suis pas celle que tu crois...
Yvan: Je ne veux pas te laisser partir!
Maria: Je suis maudite...
Yvan: Mais non voyons! Tu es la plus belle chose qui me soit arriver!
Maria: Tu ne comprends pas.
Yvan: Et Linoa? Tu l'oublies ?!
Maria: Bien sûr que non...
(Linoa: Moi? Mais...)
Yvan: C'est notre enfant!
Maria: S'il te plaît... Prends soin de Linoa pour moi. Je... (des pleurs se font entendre)
Yvan: Linoa... J'y vais, reste là...
Mais Maria, le coeur battant, leva les bras en disant des mots dans une langue ancienne et de magnifiques ailes vertes apparues.
Maria: Pardonnes moi mon amour... Je t'aime! Prends soin de notre petite Linoa.


Et en un flash, qui paru familier pour Linoa, elle s'envola.
Soudain, tout s'assombrit autour de Linoa. Les décors avaient disparus. Elle regarda autour d'elle, il n'y avait plus rien. Paniquée, elle se mit à courrir, sans but. Toutes les pensées de Linoa se bousculaient dans sa tête. Toujours plus de questions sans réponses... Où suis je ? Comment ça se fait que j'ai vu mon père?! Et qui est...cette femme ? Ma mère?! Vraiment...? Mais ces ailes...! Ce n'est pas humain... Je ne suis pas humaine...?! Rien que cette dernière pensée lui glaçait le sang. Tout d'un coup, l'obscurité laissa place à une jolie petite prairie fleurie. Une jeune femme était là, accroupie près d'une pierre tombale. Linoa s'avança le coeur battant, en s'imaginant qu'est ce qu'elle va bien pouvoir découvrir cette fois ci.


Ashe: Oh maman... Tu me manques tellement... Aujourd'hui, grand mère m'a donné un collier pour mon anniversaire. Elle m'a dit qu'il t'avait appartenu... Alors je me suis sentie gênée... Elle m'a dit aussi que je te ressemblait beaucoup. Je t'aime maman.


Linoa, mal à l'aise voulu lire l'inscription sur la tombe et elle fut très surprise!


" Marilya B'nargin Krysis
Née le 6 mars 1988
Décédée le 25 janvier 2980
Avec tout notre amour, repose en paix Princesse Marilya. Toi qui a repoussé tes origines, pour devenir Maria."


Linoa n'en revenait pas... Comment une femme pouvait vivre autant d'années ? Pratiquement un siècle! Et "Maria" était le prénom de cette femme qui était avec son père... Linoa ne savait plus quoi penser... Soudain, tout recommençait à redevenir sombre autour de Linoa, et juste au moment où tout s'effaçait, Lina regarda dans sa direction un court instant croyant avoir vu quelque chose. Puis plus rien. Encore le néant, toujours aussi inquiètant que la première fois. Linoa se mit à courrir à nouveau comme elle l'avait fait, mais rien ne se passa... Elle s'arrêta, la tête baissée, elle se demandait maintenant : "Qui suis je...?"



5e Chapitre : Visage familier  
   
Julia sorta de chez elle et se dirigea à grand pas vers la maison de Linoa. Une fois sur place elle découvrit Wakka assis sur le muret qui longeait la maison, le regard dans le vide.

Julia: Salut! (en s'approchant pour lui faire la bise)
Wakka: Qu'est ce que tu veux ?!
Julia: Quoi?
Wakka: T'es contente de toi ? Hein?!
Julia: Qu'est ce que tu racontes ?
Wakka: C'est quoi ton problème ?! T'es jalouse? Ah oui c'est vrai... La belle Linoa dans toute sa splendeur, tous les garçons à ses pieds, la gentillesse et la générosité à l'état pur, la réussite scolaire... Et pour toi : rien! Que dalle!! C'est ça t'es J.A.L.O.U.S.E!!
Julia: Mais qu'est ce que t'as aujourd'hui?! J'ai rien fait!! Où est Linoa ?
Wakka: Justement! Elle n'est pas chez elle!! Et j'arrive pas à la joindre! Je vais pèter un câble...
Julia: J'y peux rien moi si elle est pas chez elle! Bon alors tu viens en cours ?
Wakka: Nan! T'as qu'à y aller toute seule!
Julia: Mais c'est bon, elle a rien ta Linoa! Elle a dû oublier son téléphone chez elle et puis tu sais bien qu'elle aime bien se balader toute seule, non ?
Wakka: T'es optimiste toi! Je suis mort d'inquiètude...
Julia: Bon tu viens ?
Wakka: Ouais... Si j'y étais pas obliger, je n'irai pas!
Julia: Ouais mais t'es obligé! (en souriant)
Wakka: Je sais...


Tous deux prirent le chemin de l'académie. Wakka toujours inquiet, ne pu s'empêcher de penser à son^ange, Linoa.
Une demi journée passa, et l'académie qui n'avait toujours pas de nouvelles de leur meilleure élève, s'inquiètèrent...
Le proviseur alla se renseigner du côté de la classe.


Cid: Bonjour.
Les élèves: Bonjour monsieur!
Cid: Depuis 2 jours maintenant, nous n'avons plus de nouvelles de votre camarade Mlle Heartilly Linoa. C'est pourquoi, je vous le demande : avez vous de ses nouvelles ?
Julia: Monsieur ?
Cid: Oui Mlle Jones ?
Julia: Je pense que vous êtes au courant du drame de l'hôpital ?
Cid: Oui, pourquoi?
Julia: Elle y était. Avec Wakka.
Cid: Wakka ? Ah oui... Mr Belond. Eh bien ?
Julia: J'ai bien peur, Monsieur que Linoa a...
Wakka: Non!!
Cid: Belond?! Que signifie cela?
Wakka: Elle ment!
Cid: Pardon?
Wakka: Je...
Julia: Monsieur, Linoa a enfreint le règlement! Elle ne va plus en cours, sans motif valable et elle a conservé un objet qui...
Wakka: Julia?!
Cid: Belond!! La prochaine fois que vous l'intérompez, je vous fais sortir de cette salle avec un avertissement! Est ce bien clair ?
Wakka:...Ou...oui Monsieur...
Julia: Comme je le disais, Linoa a conservé un objet appartenant à son père! (en triomphant)
Cid: Comment ?!


Il y avait beaucoup de chuchotements, le proviseur lui même, n'en revenait pas. Quand à Wakka, il ne pu s'empêcher de maudir Julia... Peu de temps après, à la pause, les règlements de compte étaient de la partie.


Wakka: Mais comment t'as pu faire ça?!
Tifa: T'es dégueulasse!
Yuna: J'y crois pas... T'as balancer Linoa sans aucuns remorts!
Julia: Et alors? Je ne vois pas où est le problème!
Wakka: Tu te fou de moi?! T'as balancer ta meilleure amie!
Julia: Ma meilleure amie ? Tu parles!
Dagga: Toute façon t'as toujours été jalouse de Linoa!
Julia: De quoi tu te mêles toi ?! J'ai pas de comptes à te rendre!
Dagga: C'est bien dommage...
Wakka: T'es qu'une sale petite peste!!


Sur ces mots, Julia tourna les talons pour s'assoir sur un banc, seule. Wakka fou de colère, exprimait à ses amies son mécontentement. Le proviseur quant à lui, voulu en savoir plus avant toute chose. C'est pour cela qu'il nota sur un post-it : "A suivre" sur le dossier Heartilly.
Le lendemain, toujours sans aucunes nouvelles de Linoa, Wakka alla frapper chez elle quand soudain un visage familier lui ouvrit. Wakka, stupéfait resta bouche bée.


Noctis: Wakka ?
Wakka: Toi?!
Noctis: J'ai appris que Linoa avait disparue. Alors je suis venu voir ce qu'il se passait.
Wakka: Et je peux savoir ce que tu fou là ? En quoi ça te conserne toi?
Noctis: Je suis le cousin de Linoa.
Wakka: Qu...quoi?!
Noctis: Oui. Ma mère est la soeur du père à Linoa.
Wakka: Alors...elle a encore de la famille?!
Noctis: Oui. Mais elle ne veut pas nous voir.
Wakka: Ah? C'est peut-être pour ça qu'elle ne te parle jamais à l'académie...
Noctis: Peut-être. Mais je me fais du souci pour elle, alors je suis venu. Ma mère avait conserver un double des clés de chez son frère, c'est comme ça que j'ai pu entrer.
Wakka: Mais ça me fait penser...
Noctis: Tu veux savoir ce qui est arrivé à sa mère?
Wakka: Ouais...
Noctis: Elle a disparue mystérieusement, quand Linoa avait 1 an.
Wakka: Oh...! Comment tu le sais? Tu devais être assez jeune toi aussi, non ?
Noctis: Oui, j'avais 5 ans. Ma mère me l'a raconté. Quand ça s'est passé, ils n'habitaient pas encore ici. Bon, je dois y aller. A plus!
Wakka: Ah d'accord, ciao!


Noctis reparta à l'académie en ayant rien découvert sur sa cousine. Wakka toujours étonné, resta un moment immobile avant de partir à son tour pour l'académie en se demandant toujours où était passé Linoa...?
Le soir venant, un flash apparu à l'entrée de la forêt menant au lac. Et tout de suite après, un homme se dirigea vers la maison de Linoa à grands pas. D'un geste, il ouvrit la porte comme par enchantement. Il s'enfonça dans la pénombre et y déposa une lettre avec
dessus : "Pour toi qui m'a sauvé". Et il disparu aussi vite qu'il était venu.



6e Chapitre : Rêve troublant  
   
Dans la petite clairière, les rayons du soleil brillaient déjà. Linoa ouvrit les yeux, et très étonnée, découvrit qu'elle avait quitté ce monde parallèle... Peut-être avait-elle rêver ? Linoa n'en était pas sûre. Cela semblait si réel! Son père, Maria qui serait sa propre mère?! Mais est ce vraiment la vérité ? Et cette jeune fille mystérieuse près de la tombe de sa mère ? Où justement la défunte portait ce même prénom : Maria. Tant de boulversements et de questions... Linoa se releva, regarda aux alentours. Non rien n'avait changé, cet endroit magnifique où jadis, son père l'emenait en balade n'avait pas bougé, il était toujours présent et cela rassurait beaucoup Linoa. Elle respira un bon coup avant de rentrer chez elle. Puis elle se mit en route. Une fois arrivée, elle découvrit avec surprise la présence de Wakka et de Noctis.


Linoa: Wakka ? Et...toi?! Qu'est ce que vous faites là?
Wakka: Linoa!! Mais tu étais où ?! On te cherchait partout!
Linoa: Pardon...
Noctis: Même l'académie s'inquiète pour toi.
Wakka: Qu'est ce qui s'est passé ? Je me suis tellement inquièter...
Linoa: Je...je ne sais pas. Eh bien, je suis rentrée chez moi hier soir puis le lendemain je suis passé au commisariat pour faire ma déposition...
Noctis: Au commisariat ?
Wakka: Oui, hier on été à l'hôpital quand il a pris feu...
Noctis: Oh! Je vois.
Linoa: Après je m'en souviens plus très bien... Je crois que j'ai été me balader près du lac...
Wakka: C'est tout ? Pendant tout ce temps?!
Linoa: Oui...
Noctis: C'est bizarre.
Linoa: Ecoutez, si vous ne me croyez pas tant pis pour vous! J'ai pas de compte à vous rendre.
Noctis: Peut-être pas à nous, mais à l'acdémie si.
Linoa: Ca ne vous regarde pas!
Wakka: Linoa...?
Linoa: Quoi?!
Wakka: Non rien...


Linoa tourna les talons et rentra chez elle en claquant la porte, sans rien ajouter. Noctis resta froid sur cette réaction et s'en alla. Quant à Wakka, il devenait de plus en plus inquiet au sujet de Linoa. Il continua à regarder bêtement la porte close de la maison pendant quelques minutes et fini par repartir pour l'académie.
Derrière la porte d'entrée, Linoa sentait son coeur battre à toute allure. Elle ne s'était jamais énervé comme ça... Surtout pour rien. Elle décida d'aller prendre une douche pour essayer d'oublier cette stupide dispute et surtout ce rêve étrange.
Mais soudain elle s'arrêta net devant la table du salon. Elle y découvrit une lettre qui n'était pas là, la dernière fois. Intriguée, elle l'ouvrit et lisa ces mots : " Pour toi qui m'a sauvé, cette nuit je viendrai. Je te révèlerai tes secrets et tes origines."
Ne comprenant pas, Linoa reposa la lettre et alla prendre sa douche malgré tout. En ce posant tout de même des questions.
Après ce moment de détente, elle se rendit dans sa chambre, glissa sa main dans son sac pour y prendre le livre de son père. Elle se faufila dans son lit et commença à lire.


"15 février 2988
Cher journal,
Demain c'est le jour J. Je suis ! Mais je dois faire tout mon possible pour mener à bien cette expédition... Alfred, Jack et Braska ont confiance en moi, je ne dois pas les décevoir. Notre vaisseau sera près à appareiller et nous partirons pour cette fameuse destination! J'ai vraiment hâte!! Pour que nos familles soit fier de nous. Alfred pour son amour propre et sa fierté, Jack pour sa femme Elisabeth et Braska pour sa petite Yuna qui a le même âge que ma douce Linoa...
En plus... après demain c'est l'anniversaire de ma petite Linoa, et je ne serai malheureusement pas là pour le fêter avec elle. Elle va beaucoup me manquer... Comme elle ressemble à sa mère... Elle deviendra une belle jeune fille. Je t'aime ma petite princesse."


Des larmes coulèrent sur les joues de Linoa.
Linoa: Même sans cette stupide expédition, j'aurai été fière de toi quoi que tu fasse... Papa...
Linoa sècha ses larmes, rangea le livre de façon à ce que personne ne le trouve et alla se coucher.
Plusieurs heures passèrent et Linoa avait eu du mal à trouver le sommeil. Soudain, elle commença à s'agiter et à remuer. Est ce un rêve?
Elle se trouvait dans une prairie, qui bizarrement lui parru familière. Oui, c'était cette même prairie où cette jeune femme déposait des fleurs sur la tombe de sa mère, cette fameuse Maria...
Mais tout semblait différent. Une sensation de désolation se faisant sentir... Quand tout à coup un homme surgit de nul part.


Inconnu: Merci de m'avoir sauvé, Linoa.
Linoa: Qui êtes vous?
Inconnu: Je suis l'homme du lac.
Linoa: Oh! L'homme blessé? Mais...?! (en se rappelant le drame de l'hôpital)
Inconnu: Je sais que tu as pleins de questions à me poser. Chaque chose en son temps.
Linoa: Je... Il m'arrive des choses étranges ces temps ci...
Inconnu: Je sais. Tu es en danger Linoa! Il faut que tu partes.
Linoa: Partir?! Mais...?!
Inconnu: N'es crainte, je viendrais demain. Tu ne sera pas seule. Je te protègerai.
Linoa: Attendez! Mais qui êtes vous vraiment?!
Inconnu: Ca n'a pas d'importance... Je... (gêné)
Linoa: Dites le moi! S'il vous plaît...
Inconnu: Je regrette... Je vais maintenant te révéler qui tu es vraiment.
Linoa: Qui je suis vraiment ? Je suis Linoa Heartilly, fille du grand scientifique Yvan Heartilly!
Inconnu: Ton père t'as t-il parler de ta mère?
Linoa: Ma mère...? Il m'a dit qu'elle était partie... En m'abandonnant!
Inconnu: Elle n'avait pas le choix... Elle s'est sacrifier pour toi et ton père.
Linoa: Sacrifier?! Je ne comprend pas...
Inconnu: Vous étiez en danger. Ne ressens tu pas des poussées de colères inexplicables ces jours ci?
Linoa: Si justement... Mais je...
Inconnu: Ta mère, Maria de son vrai nom, Marilya était de sang royal.
Linoa: De sang royal?!
Inconnu: Oui. Tu es une princesse. Une princesse d'Angelou! Tu as une soeur... Enfin une demi-soeur, un peu plus âgée que toi.
Linoa: Angelou...Et cette jeune femme près de la tombe de ma mère... Alors c'est...!
Inconnu: Pardon?
Linoa: Oui, vous me l'avez montrer! Dans un rêve...
Inconnu: Non!! C'est pas vrai! Elle a osé... Cette vipère... Tu dois partir! Vite!! Je viendrai tôt! A demain!
Linoa: Quoi?! Attendez! De quoi vous parlez?! Dites moi au moins qui vous êtes je vous en prie!!
Squall: Je m'appelle Squall, capitaine de la garde royal d'Angelou. Je dois te protéger! Au revoir belle Linoa!!
Linoa: Attendez!!


Linoa se réveilla en sursaut, en criant le prénom de cet homme mystérieux. Essayant de reprendre ses esprits, Linoa resta immobile, le regard fixe... Elle ne pu s'empêcher de penser à Squall... tout le reste de la nuit.


7e Chapitre : Surprenante vérité  

  
   
Le soleil brillait déjà. Julia ouvrit les yeux, se leva et se prépara comme tous les matins pour aller à l'académie. Soudain, une ombre attira son attention à travers les stores de sa fenêtre. Elle écarta 2 branches pour mieux voir et découvrit un homme à la porte de Linoa. Commençant déjà à être jalouse, elle décida d'appeler Linoa pour lui dire sa façon de penser.

Julia: Allô Linoa?
Linoa: Oui? Julia?
Julia: Je te ferai remarquer que tu as un homme à ta porte!
Linoa: Comment? Alors ce n'était pas un rêve...
Julia: Quoi? De quoi tu parles?? Allô...?!


La communication se coupa. Julia étonnée, regarda à nouveau dehors mais l'homme avait disparu. Elle pensa que Linoa était vraiment qu'une coureuse de mecs.
Mais tout était très différent de ce que pensait Julia. L'homme en question était Squall. Il était venu comme convenu le lendemain matin très tôt. Linoa n'en revenait pas.


Linoa: Vous?
Squall: Je suis venu. Tu dois partir! Viens avec moi.
Linoa: Mais... mais?! Je dois aller à l'académie ce matin pour leur fournir des explications sur mes absences répétées.
Squall: Inutile! Sinon elle te retrouvera!!
Linoa: Mais qui ça?
Squall: Peu importe... Tu dois rentrer chez toi... Ton vrai chez toi!
Linoa: Chez moi...?!
Squall: Je ne peux pas t'expliquer maintenant. Je t'en prie, viens vite!
Linoa abasourdie, fini par le suivre en dehors de la maison. Avant de sortir, elle prit soin de prendre avec elle le précieux ouvrage de son père et le glissa dans son sac. Julia qui regardait toujours dehors sorta à son tour.
Julia: C'est ton nouveau petit ami? (sur un ton moqueur)
Linoa: J'ai pas le temps de m'occuper de toi!
Julia: Oh! Tu me blesse ma chère Linoa...
Linoa: Fiche le camp!
Julia: Et si j'ai pas envie, tu vas me faire quoi?
Linoa: Tu me fatigues! (en soufflant)
Julia: J'en suis navrée! Alors qui t'es toi? Sa nouvelle conquête? J'en connais un qui sera en apprenant ça! (en rigolant)
Squall ne disa rien. Linoa vraiment énervée, le prena par la main et s'en alla. Squall se senta soudain très gêné...
Julia: Je le savais! Ce soir tout le monde sera au courant, tu peux en être sûre!! (en criant)
Ne l'écoutant pas, Linoa avança toujours vers le lac. Arrivés à la clairière, Squall s'arrêta.
Squall: Attends...
Linoa: Excusez moi... Je peux vraiment plus la supporter!
Squall: Je... Ce n'est rien. Le vaisseau est derrière la forêt. Continuons.
Linoa: Le vaisseau?! Mais...?!
Squall se remit en route. Linoa, surprise lui emboîta le pas. Quand tout à coup, des éclats de voix se fit entendre et Linoa n'eut pas le moindre mal à les reconnaître. Elle attrapa une nouvelle fois la main de Squall et se précipita derrière des buissons pour ne pas se faire voir.
Tifa: T'es sûr que c'est là?
Yuna: Ouais! Y'en a marre à la fin!
Wakka: C'est ici! D'après ce que Linoa m'a raconté c'est bel et bien ici qu'elle a sauvé cet homme blessé!! Et je veux comprendre ce qu'il lui arrive...
Dagga: Ouais peut-être mais en attendant, j'en ai aussi marre!
Yuna: Bon eh bien, on continue un peu plus loin et si on trouve pas, on rebrousse chemin ? Ok?!
Tifa: Je suis d'accord!
Dagga: ...Ouais.
Wakka: Bon en route!


Les 4 amis continuèrent leur route, sans se douter que Linoa était là. Une fois hors de vue, Linoa sorta de sa cachette. Squall l'a dévisagea.


Linoa: Quoi?
Squall: Ah... euh rien du tout. (en souriant)
Elle lui souria à son tour.
Linoa: Bon maintenant je peux savoir, qu'est ce qui se passe? Et où allons nous?!
Squall: Hum... La sorcière Jenova veut te tuer.
Linoa: Qui ça...? Me tuer?! Mais pourquoi?? (en écarquillant les yeux)
Squall: Tu es l'héritière d'un grand pouvoir. Non seulement tu peux voler et invoquer de grandes puissances étant donné que tu es de sang royal mais tu as aussi le don de commander les dragons. C'est pour ça que Jenova te traque. Je suppose que tu as déjà fait des rêves étranges avant cette nuit?
Linoa: Voler?! Moi?! Mais... Oui, ça a commençé à partir du moment où je vous ai sauvé... J'ai vu mon père avec une femme et une jeune fille près d'une tombe. Et puis si ce que vous m'avez dit cette nuit... Si c'est bien réel....
Squall: C'est réel... Je suis là, non? Et ne pense plus à tout ça.
Linoa: Oui... Alors j'ai une soeur? C'est bien ça?
Squall: Oui.
Linoa: Alors elle aussi...
Squall: Elle ne possède pas ce pouvoir. Pourquoi? Ca, personne ne le sais. Pourtant elle est le fruit de l'amour de la princesse Marilya et du prince Andlerr. Donc elle aurait dû également en hériter tout comme toi.
Linoa: Le prince Andlerr?
Squall: Oui, mais il a été tué...
Linoa: Oh!...
Squall: Pour être clair : les parents de ta soeur, le prince Andlerr et la princesse Marilya étaient les héritiers du trône d'Icares. Malheureusement, Jenova avait déclaré la guerre et détruisait tout sur son passage. Le prince Andlerr fut tuer, et la princesse Marilya disparue. Elle se retrouva sur ta planète, la Terre. Devenue amnésique, elle rencontra ton père et tu es née. Peu de temps après, Marilya qui était devenue Maria retrouva la mémoire et nous contacta. Sa mère, la reine la supplia de revenir mais en vain. Quand ta mère appris le danger que tu courrais, elle se mit en route pour Angelou. N'écoutant que son coeur, elle défia Jenova mais perdit la battaille...


Linoa ne savait plus quoi dire. Perdue, elle se posait encore plus de questions. Mais, il fallait se remettre en route et rejoindre coûte que coûte le vaisseau direction : Angelou!


8e Chapitre : Le secret  

  
   
Linoa était à bout de souffle, mais il fallait continuer. Réussir à atteindre le vaisseau et rejoindre Angelou. Linoa, perdue dans ses pensées ne vit pas la racine d'arbre et tomba à terre.

Linoa: Ah!! (en tombant)
Squall: Linoa?! Est ce que ça va?
Linoa: Aïe... Je me suis fais mal à la cheville...
Squall: Bon... Je vais devoir l'utiliser...
Linoa: Quoi?!


Squall regarda autour de lui en espérant que personne n'était là. Il se concentr a et, de superbes ailes violacées firent leur apparition. Linoa choquée, remarqua l'étrange flash et fit tout de suite le lien avec les évenements passés. Squall la regarda un long moment avant de lancer son sort de guérison grâce au pouvoir de ses ailes. Une fois fait, ces merveilleuses ailes disparues aussi vite qu'elles étaient apparues. Linoa resta immobile sans dire un mot. Mais finalement se décida.


Linoa: Vous...?! C'est comme ça que vous vous êtes enfuie de l'hôpital?? Mais pourquoi...? Tous ces gens innocents... Et tout ça pour rien! Et puis comment pouvez vous avoir ces ailes si vous n'êtes de sang royal comme vous me l'avez dit?!
Squall: Une minute! On voulait quand même me tuer... Et pour répondre à ta question, c'est assez compliqué.
Linoa: Pardon...?! Vous tuez ? Mais pourquoi...? Compliqué...? Ce n'est pas une réponse!
Squall: J'étais à ta recherche, et par pur hasard je suis tombé sur toi près du lac. Je ne peux pas t'en dire plus... Désolé.
Linoa: Ah... D'accord. Bref...
Squall: Ca va mieux ? On peut y aller ?
Linoa: Oui... Merci. (en souriant)


Squall étonné par ce sourire, se senta rougir. Pour ne pas se trahir, il se retourna et commença à marcher. Linoa qui s'était relevé, le suiva.
Et ils se remirent tout 2 en marche.
Quant à Wakka et aux filles, ils finirent par déboucher sur la rive du lac.


Yuna: J'en peux plus...
Tifa: Moi aussi. Je suis crevé...
Yuna: Bon alors qu'est ce que tu veux qu'on voit??
Wakka: Elle m'a pourtant dit que c'était ici...
Dagga: T'es sûre qu'elle t'a pas fait marcher?
Wakka: Mais non...
Dagga: C'est ça... Elle s'est foutue de toi! (en rigolant)
Wakka était vraiment vexé
trouver. Il se demandait si Linoa ne lui avait finalement pas menti... Mais soudain, il vit un ruban bleueté. Sans rien dire, il le fixa vivement. La sonnerie du téléphone de Yuna le fit sursauter.
Yuna: Allô?
Julia: Ouais Yuna? Vous êtes où? J'ai un truc à vous raconter!!
Yuna: Ah c'est toi Julia... Euh... Où on est? (en regardant Wakka qui lui faisait des signes de négation)
Julia: Ouais... Qu'est ce que vous faites? Les cours vont pas tardés!
Yuna: Euh... On arrive! A tout de suite!
Julia: Ok!
Yuna raccrocha, en soufflant d'apaisement.
Tifa: On a eu chaud!
Dagga: C'est clair!!
Wakka: Il ne faut pas qu'elle le sache... Vous savez comment elle est ? Je veux découvrir qu'est ce qui met Linoa dans cet état.
Yuna: On le sais t'inquiètes pas! (en souriant)
Tifa: Bon, on y va?
Dagga: Ouais les cours vont commençés!
Wakka: Allez y, j'arrive!
Yuna: Ok! Bon les filles allons y!


Les 3 filles passèrent devant. Wakka se retourna et pris le ruban pour le mettre dans son sac sans que les filles ne le sachent. Il les rattrapa pour se diriger vers l'académie mais il ne pu s'empêcher de penser à Linoa... Car ce ruban lui appartenait bel et bien.


9e Chapitre : Disputes et révélations  

  
   
Dans la cour de l'académie, les bruits se faisaient entendre comme habituellement. Dans un coin, il y avait une discussion plutôt animée.

Julia: Mais t'es chiant! Je te dis que je l'ai pas ton truc!!
Wakka: Menteuse!!
Tifa: Pourquoi t'avoues pas?!
Dagga: Yuna t'as vu!
Yuna: Oui! Tu l'as pris dans le sac de Wakka, fais pas ton innocente!! T'as été prise en flag!
Julia: J'y peux rien, si il faut t'acheter des lunettes ma pauvre!
Yuna: Quoi?!! Tu dis que c'est moi qui ment ?!
Julia: Parfaitement!
Tifa: Mais arrêtes!
Dagga: Si tu es innocente comme tu dis, montre nous ton sac et tes poches. (en souriant de triomphe)
Wakka: Tiens c'est vrai ça.
Julia: Et pourquoi ça? Vous avez aucuns droits de faire ça! Seul le proviseur peut le faire.
Dagga: Très bien. Yunie, va prévenir le proviseur.
Yuna: Ok!
Julia: Il ne viendra jamais pour ça. (en se moquant)
Wakka: Ah ouais? Tu paries?!
Dagga: Il viendra si ça conserne Linoa!
Julia: Quoi?! Il ne se dérangerait pas pour elle!! (énervée)


Le proviseur arriva avec Yuna.


Cid: Qu'est ce que ce remue ménage?
Wakka: Monsieur! Je certifie que Julia a volé un ruban bleu dans mon sac appartenant à Linoa!!
Cid: Avez vous des preuves ?
Yuna: Je suis témoin, Monsieur!
Julia: N'importe quoi!
Cid: Silence, Jones! Continuez Mlle Ortess.
Yuna: J'ai vu Julia volé le ruban dans le sac de Wakka, je le jure!
Cid: Vraiment ? Il n'y a que vous qu'il l'avez vu ? Hum... Ce n'est pas suffisant.
Julia ne peut s'empêcher d'afficher un sourire moqueur.
Terra: Je l'ai vue!
Julia: Quoi?!
Cid: Hum? Mlle Brandford ?
Terra: Oui... Je l'ai vue faire puisque j'étais avec elle... C'est méprisable je sais... Mais je voulais la dénoncer, elle est complètement folle!
Cid: 2 témoins... Voilà qui est mieux. Surtout si l'un d'eux affirme avoir été avec elle. Bien procèdons à la fouille. Mlle Jones, veuillez me présenter votre sac et vider vos poches s'il vous plaît.
Julia: Traîtresse! (très énervée)
Cid: Serais ce ceci?
Wakka: Oui! C'est bien le ruban!!
Cid: Jones, veuillez me suivre!
Julia: Bien, Monsieur.


Le proviseur et Julia regagnèrent l'enceinte de l'académie. Wakka et les autres, très surpris des aveux de Terra n'en revenaient pas.


Yuna: Pourquoi t'as fait ça ?
Tifa: C'est très gentil!
Wakka: Tu nous as bien aider.
Terra: Je n'en pouvais plus d'être amie avec elle...
Dagga: Moi, je trouve ça plutôt louche!
Tifa: Ah bon pourquoi?
Dagga: Qui nous dit que c'était pas un plan, pour nous espionner ?!
Yuna: Un plan?
Dagga: Ouais un plan!
Terra: Non, je...
Wakka: Arrêtes Dagga. Je pense qu'elle est innocente. (en souriant à Terra)
Terra: Merci Wakka de me croire. (en souriant timidement)
Tifa: Je te crois aussi, Terra.
Yuna: Moi aussi!
Dagga: Vous êtes peut-être bien trop naïfs mais bon...


La sonnerie se mit a retentir pour avertir la fin de la pause. Et ils reprirent les cours.
De son côté, Linoa toujours en marche dans la forêt avaient mal aux pieds. Elle croyait avoir marcher pendant des heures tellement que le chemin était accidenté. Quand soudain, un flash très familier apparu. Squall très étonné, prena la main de Linoa et l'entraîna dans les buissons. Une jeune femme fit son apparition à la lisière de la forêt tout près de nos 2 voyageurs. Squall paru très surpris en la voyant et sorta des buissons.


Squall: Je peux savoir ce que tu fais ici?
Celes: Squall! Je te trouve enfin!!
Squall: Pourquoi tu es là?
Celes: On m'a raconté que tu étais parti en mission sur la Terre, alors je suis venue.
Squall: Vas t'en tout de suite! je ne veux pas que tu sois en danger.
Celes: En danger ? Mais pourquoi...?!
Linoa sorta à son tour des buissons. Celes en resta bouche bée en la voyant.
Celes: Toi...!?
Linoa: Pardon?
Squall: Vas t'en Celes ça te regarde pas!
Celes: Comment est ce possible?! Alors c'est ça ta mission?! De sauver cette fille!
Squall: Cette fille comme tu dis est la princesse Linalia! La fille de la princesse Marilya!!
Celes: Ce n'est qu'une battarde! (énervée)
Linoa: Excusez moi?! Je vous permet pas de m'insulter!! De quel droit je peux savoir ?
Squall: Attends Linoa...
Celes: Oui parfaitement! Tu n'es qu'une battarde!! L'héritière du trône d'Icares est la princesse Ashelia!
Squall: La princesse Ashelia ne peut pas succèder à la reine Ishmalia, tu le sais très bien!
Celes: Bien sûr que si! Même si elle ne possède pas le pouvoir suprême, elle succèdera à sa grand mère!! Ca a toujours été comme ça, l'aîné succède toujours et puis c'est la fille du prince Andlerr
Squall: Tu dis
!
Celes: Toi qui est le fils du roi déchu d'Avalia tu devrais le savoir!
Squall: J'en ai marre! Fiche moi la paix!!
Linoa: Mais vous avez pas fini, non ?! Vous, occupez vous de vos affaires et Squall viens avec moi, on s'en va.
Celes: Toi la battarde, je t'ai pas permis de te l'ouvrir!
Linoa: Vas te faire voir!!


Tout à coup, des éclairs se mirent à déchirer le ciel. Une grosse tension pouvait se faire sentir. Squall était très étonné, il vit Linoa très en colère et pouvait ressentir son pouvoir. Le corps de Celes se mit à chauffer et la brûler. Elle criait de douleur. Squall devait calmer Linoa. Il la prit dans ses bras, et il restèrent comme ça un long moment. Celes encore sous le choc, parti en courant et en un flash, disparue.
Linoa qui avait repris ses esprits, se dégagea de l'étreinte. Squall suspris, recula.


Squall: Excuse moi.
Linoa: Que s'est-il passé...? J'ai mal à la tête... Qui c'était cette fille!?
Squall: Tu as invoqué ton pouvoir... Personne...
Linoa: Mon pouvoir? Encore un mystère...
Squall: Oui... C'était très impressionnant. Tu es bien la digne fille de ta mère. Ne t'en fais pas elle ne reviendra plus.
Linoa: Mais...Vous...
Squall: Au fait, tu peux me tutoyer! Parce que, tu me vouvoie... Je sais que je suis vieux mais quand même. (en rigolant)
Linoa: Euh... Vieux?? Mais vous... euh... tu as à peine la vingtaine!
Squall: C'est vrai.
Linoa: Et puis de la façon dont tu parles de ma mère j'ai l'impression que tu l'as toujours connue!
Squall: Linoa... Quand j'ai dis "vieux" tout à l'heure... C'était vrai... J'ai 120 ans!
Linoa: Quoi?!
Linoa n'en revenait pas! Mais à peine remise de ses émotions, elle vit Squall sortir une sorte petite télécommande. Et soudain, un gigantesque vaisseau fit son apparition. Linoa resta sans voix. Squall lui prit les mains et la regarda dans les yeux.


Squall: Nous ne pouvons plus reculer... Tu es prête ?
Linoa: Oui... Je veux découvrir la vérité.
Squall: Allons-y.
Linoa voulait savoir ce qui s'était passé. La mort mystérieuse de son père, la vérité sur sa mère et rencontrer sa nouvelle famille... Ca lui faisait un peu peur mais elle était prête!


10e Chapitre : Départ mouvementé  
   
Le soir venu, Julia rentra chez elle pleine de haine. En voulant à la Terre entière, elle voulu règler ses comptes avec Linoa. Se dirigeant chez elle à grand pas, elle s'aperçu qu'une silouhette féminine sorti en toute hâte de chez sa meilleure ennmie. Surprise, elle alla vite se cacher et observa la scène en toute discrètion. S'arrêtant devant un lampadaire, la silouhette était à découvert. Julia vit alors une belle jeune femme blonde. Celle ci sorti son téléphone à toute vitesse.

Celes: Oui, c'est moi... Non... Je l'ai pas trouver... Très bien...


Elle raccrocha aussi vite qu'elle avait décroché. Puis elle se mit à courir à travers les bois du lac. Aussitôt, Julia sans réflèchir l'a suivie aussi vite qu'elle pu sans se faire repérer.
Quant à Wakka, il rentrait tranquillement chez lui et par le plus pur des hasard c'était par les bois du lac. Il voulait revenir sur les lieux où il avait trouver le ruban, tellement de questions trottaient dans sa tête...
Soudain, il vit passer une silouhette qui avait manquer de le faire tomber. Jamais il avait vu quelque chose ou quelqu'un courir aussi vite... Puis quelques minutes plus tard, il vit passer à son tour Julia qui était à bout de souffle. En voyant Wakka elle s'arrêta.


Julia: Wakka ? (en respirant avec difficulté)
Wakka: Toi?! Je peux savoir ce que tu fiche ici encore?!
Julia: Attends! Faut que je te dise un truc important.
Wakka: Quoi?!
Julia: C'est sur Linoa. Elle...
Wakka: Mais j'y crois pas!! Qu'est ce que t'as à la fin avec elle?!
Julia: Mais laisse moi finir!
Wakka: Si c'est pour que tu l'insulte de tous les noms, c'est pas la peine!!
Julia: Non... Enfin presque...
Wakka: Tu vois! Tu recommence!!
Julia: Mais j'ai pas le temps de t'expliquer, écoute moi juste s'il te plaît... Il se passe des trucs bizarres chez Linoa.
Wakka: Quoi?!
Julia: Ce matin, avant de partir pour l'académie, j'ai vu un gars à la porte de chez Linoa. Je lui ai téléphoné pour le lui dire mais elle m'a juste répondu : "Alors c'était vrai..." et elle m'a raccroché au nez!
Wakka: Tu m'étonnes qu'elle t'es raccroché au nez... (en se moquant)
Julia: Mais attends j'ai pas fini... Après ils sont sortis tous les deux dehors. J'ai rejoins Linoa pour me moquer mais attends avant de parler! Le gars était bizarre!! Il disait rien, et Linoa était sur la défensive!! Ca cache quelque chose ça! En plus tu vas pas apprécier mais elle est partie en lui tenant la main...
Wakka: Tu racontes
! Jamais Linoa ne ferai ça!! Je...
Julia: Oui je sais tu l'aime mais là faut se rendre à l'évidence! Sinon il faut vraiment que j'y aille si je veux la rattraper.
Wakka: La rattraper ? Linoa?!
Julia: J'ai pas le temps de t'expliquer!
Wakka: Si ça conserne Linoa, je viens!
Julia: T'es chiant!!


Et ils se mirent tout 2 à courir pour pouvoir la rattraper.
Tout à coup, ils s'arrêtèrent net au bord d'une falaise. Un énorme bâtiment leur faisait face dans le précipice. Julia n'en croyait pas ses yeux tellement qu'elle était émerveillée... Wakka horrifié, vit Linoa en bas bel et bien accompagné d'un gars. Il se précipita pour descendre mais Julia le retena. Car elle avait remarqué la présence de Celes non loin de là.


La jeune femme se mit à descendre le précipice en flottant dans les airs lentement. Les yeux écarquillés, ils n'en revenaient pas. Mais Celes, Linoa et Squall avaient disparus de leur champs de vision. Respirant un bon coup, ils s'élançèrent dans la descente. Julia avait hâte de voir mais Wakka était appeuré, il se demandait ce qu'était devenu sa belle Linoa.
Une fois arrivés, ils se cachèrent tous 2 dans les buissons pour ne pas se faire remarquer.


Celes: N'y vas pas je t'en prie!
Squall: Arrêtes ça suffit, j'en ai marre! Fiches nous la paix!!
Celes: C'est la princesse Ashelia l'héritière, tu le sais très bien!
Squall: Non! Elle ne peux pas!! Tu l'as bien vu toi même, Linoa possède un grand pouvoir!
Celes: Mais...!
Linoa: S'il vous plaît... Arrêtez de vous disputer... Si je suis tellement gênante je m'en vais...
Squall: Non!!
Celes: Quelle perspicacité!
Squall: T'as...
Linoa: Ecoutez, je suis désolée... Squall pardonne moi mais je crois pas que ce soit une bonne idée...
Squall: Mais si! Tu vas enfin découvrir qui tu es!! (en la regardant)


Celes profitant de l'inatention de Squall pour lançer un sort sur celui ci. Linoa se mit à crier, les 2 autres cachés dans les buissons sursautèrent. Celes se mit à courrir pour embarquer et décoller. Mais Linoa pleine de courage, invoqua la puissance des vents sans s'en rendre compte et Celes fut projeté en arrière et atteri sur un rocher qui l'assoma sur le coup.
Linoa était en pleurs et essaya malgré elle de soulever Squall demi conscient. Quand soudain Wakka surgit des fourrés et l'aida à le soulever.


Linoa: Wakka?! (très surprise)
Wakka: Ne t'inquiète pas, je viens te donner un coup de main.
Linoa: Merci... (avec un petit sourire)


Et ils montèrent tout 2 à bord en issant Squall.


Wakka déposa Squall sur un lit.
Squall: Linoa...
Linoa: Oui je suis là. (commençant à pleurer)
Squall: Ne t'en fais pas... C'est rien... Il faut que je me repose et ça ira...
Linoa: D'accord...
Squall: Il faut faire décoller le vaisseau... Ton ami pourrait... nous aider?
Wakka: Bien sûr!
Squall: Très bien alors, il faut que t'ailles pousser le levier de gauche sur le tableau de bord et appuyer sur le bouton rouge. C'est... pas compliqué...
Wakka: D'accord!
Linoa: Tiens je t'ai apporter un verre d'eau.
Squall: Merci... Linoa...


Il sombra dans l'inconscience totale. Linoa resta près de lui pendant que Wakka essayait de décoller.
Pensive, elle se demandait maintenant ce qui allait se passer... D'un grand hurlements le vaisseau allait s'envoler et au moment où la porte se fermait, Julia sauta à l'intérieur de justesse. Le vaisseau quitta l'atmosphère terrestre avec un peu de mal. Wakka qui était inexpérimenté faisait de son mieux mais il était jaloux de la situation. Qui était finalement ce gars là ? Et où est ce qu'il s'était embarqué...?


11e Chapitre : Passage à Esthar  

  

  
L'immensité de l'espace faisait peur à Wakka. Perdu dans ses pensées, il réflèchissait à tout ce qui s'était passé depuis le début. Quand soudain, il entendit une alerte au niveau du sas d'ouverture du vaisseau et une voix qui parlait bizarrement. Linoa agitée, demanda se qui se passait.

Linoa: Qu'est ce qui se passe?!
Wakka: Je sais pas, je comprends rien à ce que cette voix dit...
Linoa: Attends!


Elle partit en courant voir Squall en priant qu'il s'était réveillé. Elle entra dans sa chambre.


Linoa: Squall?
Squall: Hum...
Linoa: Squall réveilles toi je t'en prie...
Squall: Hum... Linoa...
Linoa: Oui! Il y a une alarme qui s'est déclenchée, on sait pas quoi faire...
Squall: Linoa...
Linoa: Squall...? Réveilles toi...
Squall: Hum...
Linoa: Non... Y'a rien à faire...


Elle retourna dans la salle de contrôle.


Linoa: Il dort toujours... J'arrive pas à le réveiller...
Wakka: Bon sang!
Linoa: Bon calmons nous.
Wakka: Oui...
Linoa: Pousses toi s'il te plaît, je vais essayer.
Wakka: Okay.


Linoa regarda attentivement le tableau de bord en essayant de déchiffrer les commandes. Elle remarqua que l'alarme clignotait sur le sas d'entrée du vaisseau. Elle appuya sur toutes les touches susceptibles d'être les bonnes puis tout à coup une voix se fit entendre dans l'habitacle.


Linoa: Cette voix...?
Wakka: Linoa! Regarde!!
Linoa: Quoi?


Elle tourna la tête vers le tableau de bord puis stupéfaite :


Linoa: Julia!!
Wakka: Elle a dû monter au dernier moment... C'est ma faute...
Linoa: C'est pas grave... Ne t'en fais pas. Je vais aller la voir.
Wakka: Mais...?
Linoa: T'en fais pas...


Elle tourna les talons et se dirigea vers le sas. Traversa le long couloir du vaisseau et une fois arrivée à la porte, elle appuya sur le bouton pour l'ouvrir.


Linoa: Que fais tu ici?
Julia: Linoa?! (surprise)
Linoa: Fais pas l'innocente.
Julia: Quoi?! J'ai eu peur...
Linoa: Peur de quoi?
Julia: J'imagine même pas ce qui me serait arriver si cette folle s'était réveiller!
Linoa: Cette folle...? Ah oui, tu parles de Celes.
Julia: Celes...?
Linoa: Oui.
Julia: Mais au fait comment t'a fait pour la faire voler comme ça?!
Linoa: Je sais pas... C'est assez long à t'expliquer... Je...
Squall fit son apparation juste derrière.
Squall: Linoa, ça va ?
Linoa: Squall ?! (surprise)
Julia: Tiens mais c'est le beau goss de la dernière fois, ça. (avec un large sourire)
Squall: Retournons à la salle de contrôle.
Linoa: D'accord.
Julia: Eh! Attendez moi!!


Et ils retournèrent voir Wakka qui était très surpris de revoir Squall en pleine forme.
Wakka cèda sa place avec grandes joies à Squall. Et une fois après avoir prévenu tout le monde, celui ci actionna l'hyper espace mais rien ne se passa. Etonné, il consulta l'état général du vaisseau et ramarqua l'importante perte d'énergie qu'il avait subi.


Linoa: Qu'est ce qui se passe?
Squall: L'énergie du vaisseau est à plat.
Linoa: Oh non...
Squall: Il a décoller pourtant... C'est bizarre. Il s'est passé quelque chose pendant que je me reposais ?
Wakka: Euh... C'est à dire que...
Linoa: Oui. Une alarme s'est déclenchée.
Squall: Une alarme ?
Linoa: Oui... On pouvait entendre une voix qui parlait bizarrement.
Squall: Attendez, je vais regarder ça. Je vais consulter le résumé de bord.
Linoa: Le résumé ?
Squall: Oui. Ca permet de savoir ce qui s'est passé pendant le vol.
Linoa: Ah d'accord!
Wakka: Comme une boîte noire?
Squall: C'est ça.
Wakka: Ouah...
Squall: Tiens c'est bizarre... Il n'y a rien d'
... Comme si tout avait été effacer...
Linoa: Effacer?
Wakka: J'ai rien touché!
Squall: Je t'accuse pas, t'en fais pas.
Wakka: Une minute! Si ça se trouve c'est elle!! (en montrant du doigt Julia)
Julia: Moi? Vous rigolez?!
Linoa: Ou peut-être moi...
Wakka: Toi?
Squall: Comment ça?
Linoa: Oui... Je l'ai peut-être effacer en appuyant sur tous les boutons tout à l'heure...
Squall: Impossible. Il faut un mot de passe pour l'effacer... Et ce mot de passe, il n'y a que des gens haut placés qu'il l'ont.
Wakka: Comment c'est possible alors?
Squall: J'en ai aucune idée...
Julia: Ouais mais en tout cas c'est pas moi!
Linoa: Bon... Est ce que je peux aller me reposer?
Julia: Moi aussi!
Squall: Bien sûr. Mais au fait comment ça se fait qu'elle est là ?
Wakka: Tiens c'est vrai ça.
Linoa: Elle est montée au dernier moment. Elle m'a dit qu'elle avait peur de Celes.
Julia: Mais non! J'avais peur qu'elle se réveille!
Wakka: Vraiment ? (n'y croyant pas du tout)
Julia: Ouais!
Squall: Enfin bref... Allez y.
Linoa: Merci.


Et elles se dirigea tout 2 vers les chambres. Sur le chemin Julia fit une remarque à Linoa.


Julia: Au fait, ton nouveau mec est craquant! (en souriant méchament)
Linoa: Déjà c'est pas mon mec, et de toute façon ça te regarde pas!
Julia: Si tu le dis. (en rigolant)


Linoa ne l'écoutant plus, alla dans sa chambre. Et Julia fit de même.


Wakka ayant pleins de questions en tête voulu en savoir plus.
Wakka: Dis moi... Où on va ? Et pourquoi Linoa était avec toi?
Squall: C'est assez compliquer.
Wakka: Je veux tout savoir!
Squall: C'est long.
Wakka: C'est pas grave. Dis moi tout!
Squall: Ecoute, il y a des choses que tu devrais pas savoir... Je peux juste te dire que nous allons à Esthar sur la planète d'Egonia. Nous avons plus assez d'énergie.
Wakka: Esthar ? Mais après où est ce qu'on va ?
Squall: Sur une planète lointaine... Vraiment très lointaine... C'est pour ça qu'il faut qu'on passe en hyper espace.
Wakka: Mais ça me dit pas pourquoi Linoa est avec toi!
Squall: Il faut qu'elle soit là c'est important.
Wakka: Mais pourquoi?!
Squall: Je peux pas te le dire.
Wakka: Et pourquoi tu peux pas me le dire?!
Squall: C'est dangereux...
Wakka: Mais c'est
...
Squall: Nous arrivons.
Wakka: Oh...!


La vue était vraiment magnifique. Wakka n'en revenait pas, tellement que c'était beau. Squall attrapa le micro et précisa de s'accrocher car ça allait secouer. Linoa se réveilla en sursaut et se précipita dans la salle de contrôle. Elle n'eue même pas le temps de prononcer un mot que la descente commençait.
Après plusieurs secousses, ils survolaient maintenant l'immense ville. Soudain une voix se fit entendre.


Interlocuteur: Veuillez vous identifier s'il vous plaît.
Squall: Nous sommes d'Angelou en mission spéciale.
Interlocuteur: Veuillez me transmettre le mot de passe de mission.
Squall: Voilà.
Interlocuteur: Très bien. Pourquoi êtes vous ici ?
Squall: Nous sommes venus recharger le vaisseau en énergie et prendre des vivres.
Interlocuteur: C'est bon. Autorisation accordée. Veuillez vous diriger vers l'emplacement ZX420P.
Squall: D'accord.


Une fois l'emplacement localisé, le vaisseau se posa et la porte s'ouvrit. Squall sorti le premier accompagné de Wakka qui était émerveillé. Linoa les suivi et découvrit à son tour l'immensité de la ville et elle n'en croyait pas ses yeux. Quant à Julia, elle dormait toujours malgré toutes les secousses qu'il y a pu avoir.
Et Wakka pensa justement à Julia.


Wakka: Et Julia? Elle reste là?
Linoa: Je pense qu'elle dort toujours.
Wakka: Avec tout ce qui s'est passé?!
Squall: Elle doit être épuisée.
Wakka: Peut-être... Mais c'est louche...
Squall: Bon allons-y.


Et ils se mirent tout 3 en route.
Linoa pensa maintenant qu'elle se rapprochait de plus en plus de ses origines... D'Angelou.


12e Chapitre : Quartier Ouest des Taudis  

  
   
Arrivés sur la place, Linoa n'en revenait pas. Tous ces bâtiments si immenses, toutes ces routes aux allures très futuristes... C'était tellement différent de ce qu'elle connaissait. Wakka et Julia avaient les mêmes gestes à regarder partout autour d'eux avec émerveillement. Squall quant à lui, resta fixe sans réactions et s'arrêta devant un grand bâtiment. Linoa surprise, failli lui rentrer dedans. Etonnée par cet arrêt, elle leva la tête et vit l'inscription : "INN - HOTEL LA TRAVERSEE DE L'ESPACE". Wakka et Julia fit aussi étonnés.

Wakka: Qu'est ce qui se passe?
Squall: Vous allez vous reposer ici. Je vais faire le nécessaire pour le vaisseau et le voyage. Ne vous inquiètez pas.
Julia: Pourquoi on peut pas venir?
Squall: Pour votre sécurité.
Wakka: Sécurité? Comment ça?
Squall: Bon rentrons, je vais vous expliquer.


Il remarqua que Linoa ne venait pas.


Squall: Linoa?
Linoa: Hein...? Ah... euh... J'arrive.
Squall: Ca va?
Linoa: Oui oui...
Squall: T'es sûre?
Linoa: Oui t'inquiète pas... On y va?
Squall: Oui...
Ils rentrèrent tout 2 dans l'hôtel.
Squall: Bonjour, pouvons nous avoir 4 chambres s'il vous plaît?
Hôtesse: Bien sûr. Ca vous fera 400 gils.
Squall: Voilà.
Hôtesse: Merci. Passez un bon séjour.
Squall: Merci.
Julia: Ouah... C'est très...
Wakka: Futuriste? Ouais c'est clair!
Linoa s'assit un moment.
Wakka: Linoa, tu vas bien?
Linoa: Oui t'en fais pas.
Julia: Alors pourquoi on peut pas venir hein?
Squall: Là où je vais n'est pas trop recommander c'est tout.
Julia: T'es nul... Bon alors moi je vais aller dormir si c'est ça. Réveillez moi s'il se passe quelque chose.
Wakka: Okay.
Squall: Linoa?
Linoa: Oui?
Squall: Tu ne dis rien ?
Linoa: Qu'est ce que tu veux que je dise?
Squall: Rien...
Linoa: Je vais aussi me reposer.
Squall: D'accord...
Linoa s'éloigna pour aller dans sa chambre.
Wakka: Elle est bizarre... Linoa...
Squall: Oui j'ai remarqué... Prends soin d'elle en mon absence s'il te plaît... Je m'inquiète pour elle.
Wakka: Oui... Mais tu sais, j'ai pas besoin que tu me le dise pour prendre soin d'elle.
Squall: Je m'en doute. Bon à tout à l'heure.
Wakka: Oui. A plus.


Squall sorti et tourna à droite vers les bas quartier de la ville. Quant à Linoa, elle n'avait pas l'intention de dormir comme elle l'avait dit mais d'aller voir quelqu'un. Elle sorti de son sac, le livre de son père et chercha le passage qu'elle avait trouver auparavant.


16 Février 2988
Eh oui... Nous ne sommes finalement pas parti aujourd'hui. Cela a été reporté à la semaine prochaine. Nous ne savons pas pourquoi. Hier au moment du départ j'ai rencontré quelqu'un qui me disait de ne pas y aller... Je ne sais pas si je dois y prendre compte. C'est très étrange... Elle m'a dit également que je ne reverrai plus ma petite fille... Pourquoi a t-elle dit ça? Je ne sais pas. Ca m'a fait peur alors je lui ai dis de partir... Mais elle a continué a me dire que ma fille était quelqu'un aux pouvoirs fascinants et que je la perdrais... Je suis parti, je ne voulait plus rien savoir... Mais par curiosité, j'ai démandé qui était cette femme et parait-il qu'elle serait médium sur une planète du nom d'Egonia, habiterait la capital Esthar dans "les Taudis", les bas quartier de la ville [...].


Aussitôt, Linoa ouvrit la porte de sa chambre, n'oubliant pas de prendre son livre dans son sac et sans faire de bruit traversa le hall. Elle remarqua que Wakka s'était endormi dans le canapé alors elle en profita pour se faufiler à l'extérieur de l'hôtel. Une fois fait, elle chercha la direction des bas quartiers. En regardant de plus près elle vit une pancarte vers la gauche indiquant "Les Taudis". Elle prit donc cette direction et descendit l'escalator et traversa la grande rue en bas. Toujours en suivant les indications, elle se retrouva dans un lieu sale et mal famé. Elle n'osait pas demander son chemin mais au moment où elle s'y força, 2 types s'approcha d'elle.


Le baraqué: Eh mademoiselle t'es perdu? (un sourire en coin)
Linoa: Euh... Non non...
Le petit: Allez, dis nous tout... Tu cherche quoi? On peut peut-être t'aider...
Linoa: Non je vous assure... Ca va aller...
Le petit: Fais pas ta timide, on va pas te manger... Une belle fille comme toi.
Le baraqué: Ouais... (qui la dévorait des yeux)
Linoa: Je vous dis que non... Laissez moi...
Le petit: Non non... On va pas te laisser t'envoler!


Juste à temps, une vieille femme fit son appartion.


Grand-mère: Fichez le camp, bande de bon à rien!
Le baraqué: Eh qu'est ce qu'elle veut la mamie?! (en brayant)
Le petit: Attends je vais m'en occuper! Toi, occupe toi de la fille!!
Linoa: Non!! Lâchez moi!!
Grand-mère: J'ai dis de foutre le camp!
Le petit: C'est ça! Cours toujours mamie!


La vieille dame sorta de son sac une potion verdâtre et la jeta sur l'homme de petite taille. Celui cria d'horreur en découvrant le résultat. Le grand baraqué en resta muet d'épouvante et s'en alla en courant. Le petit le suiva avec beaucoup de mal puisqu'il s'était transformer en fouine. Et la vieille dame éclata de rire.


Linoa: Merci... J'ai cru que...
Grand-mère: C'est rien ne t'en fais pas Linoa.
Linoa: Co...comment vous savez que je m'appelle Linoa? (très étonnée)
Grand-mère: Sache mon enfant que je suis médium et que je vois tout. Je sais également pourquoi tu es venue me voir. Viens rentrons chez moi.


Linoa la suivit en hochant la tête.
En rentrant dans la petite maison, elle découvrit tout un univers d'enchantements et de magie. Très intimidée, elle n'osa pas prononcer un mot. Tant de questions se bousculaient dans sa tête... Elle va enfin pouvoir avoir des réponses.


13e Chapitre : Etrange sensation  

  
 
  
A l'allure déterminée et rapide, Squall allait vers les Taudis Est pour affaires. Il traversa la grande rue et se dirigea vers une sorte de hangar délabré situé tout au fond d'une petite ruelle sombre. Arrivé au seuil de la porte, il frappa à la porte en murmurant des incantations dans une autre langue. La porte s'ouvrit toute seule et Squall pénétra dans la pénombre.
Vieil homme: Qui est là?
Squall: Capitaine Squall Leonhart de la garde royal, Monsieur.
Vieil homme: Ah oui j'aurais dû m'en douter... Entre Squall je t'en prie.
Squall: Merci Monsieur.
Vieil homme: Squall, je te l'ai déjà dit appelle moi Totto.
Squall: Comme vous voudrez...
Totto: Bien alors viens, il fait pas chaud.
Squall entra silencieusement et s'asseya dans un fauteuil.
Totto: Alors en quoi puis je t'être utile ?
Squall: Monsieur! J'ai retrouvé la princesse Linalia! L'héritière de la couronne!!
Totto: Vraiment!? Ca me surprend... On m'a pourtant affirmer qu'elle était morte...
Squall: Mais non! Pas du tout! Elle est bien en vie et nous nous dirigeons vers Angelou! Il nous faut juste des vivres et nous recharger en énergie.
Totto: Je crois que ça ne va pas être si simple...
Squall: Que voulez vous dire?
Totto: Dans quelques jours aura lieu une descente de météorites vers Angelou. Vous ne pouvez pas y aller pour le moment. C'est du suicide sinon...
Squall: Mais Angelou est protègée contre ce genre de phénomène!
Totto: Peut-être mais pas vous, je le crains. Si vous partez maintenant et que vous activiez l'hyper espace vous n'y serez jamais à temps.
Squall: Combien de temps dure t-il ce phénomène?
Totto: Approximativement 2 semaines.
Squall: Comment?! 2 semaines?!
Totto: Prenez votre mal en patience.
Squall: Bon sang!
Totto: Dis moi Squall, la princesse a t-elle découvert ses pouvoirs?
Squall: Oui mais pas totalement.
Totto: Très bien. Il ne faut pas qu'elle en sache trop. Que sait-elle sur sa mère?
Squall: Juste son vrai nom... Mais la sorcière en a après elle!
Totto: Comment ça?
Squall: Elle m'a dit qu'elle avait rêver d'une jeune fille sur la tombe de sa mère et j'ai tout de suite compris qu'il s'agissait de sa demi soeur.
Totto: Comment a t-elle pu rêver d'elle?
Squall: Je l'ignore.
Totto: C'est étrange...
Squall se leva d'un coup et manqua de tomber.
Totto: Que t'arrive t-il? Tu vas bien?
Squall: Je dois y aller. Je me sens bizarre... J'ai l'impression qu'une puissante force entoure Linoa. Ca me dit rien qui vaille.
Totto: Linoa? Oh son nom terrien ? Fais attention à toi.
Squall: Oui. J'y vais. Merci pour tout et n'ayez crainte j'attendrais.
Totto: Sage décision.

Squall sorta du hangar en disant
au vieil homme. Il s'en alla en courant en direction de l'hôtel, le coeur battant. Une fois arrivé, il se pricipita dans sa chambre mais il n'y avait personne. Paniqué, il réveilla Wakka qui sursauta.

Wakka: Hein...? Quoi??
Squall: Où est Linoa?!
Wakka: Linoa? Mais elle est dans sa chambre.
Squall: Non elle est vide!
Wakka: Quoi?!

Julia qui venait de se réveiller à cause du bruit demanda ce qui se passait.

Wakka: Linoa a disparue!
Julia: Bof, elle doit pas être bien loin...
Squall: Ca j'en suis pas aussi sûr!
Wakka: Qu'est ce qui te fais dire ça?
Squall: Je sais pas... Une sorte de présentiment...
Julia: Ouais donc t'en sais rien.
Squall: Je la sens en danger et je vais à sa recherche!
Wakka: C'est bizarre ton histoire. Elle est peut-être partie se balader.
Squall: Bon très bien j'y vais tout seul.

Squall ressorti de l'hôtel et se mit à courrir aussi vite qu'il pu en pensant toujours à Linoa et d'où est ce qu'elle a pu partir. Tout ça commençait à le rendre fou et à l'inquièter sérieusement.
Soudain il s'arrêta net. Il remarqua la présence de Celes près d'un bar. Inquiet, il décida de la suivre. Et il arriva devant une petite maison des Taudis Ouest. Celes était entré depuis déjà un petit moment. Squall n'était pas rassuré alors il s'approcha, le coeur serré. Et là il n'en cru pas ses yeux... Sur le coup il vascilla mais se reprit tout de suite car Linoa était bel et bien en danger de mort!


14e Chapitre : L'enlèvement  
   

  
Dans la petite maison, tout se figea. Linoa très surprise en découvrant Celes dans la pièce, se leva d'un coup.

Linoa: Toi?!
Celes: Eh oui! C'est pas de chance!
Linoa: Mais...!
Grand-mère: Je suis désolée Linoa. Mais la vie devient trop chère ces temps ci...
Linoa: Vous m'avez vendue!
Grand-mère: Pour un bon prix en plus!
Celes: C'est parfait! Suis moi maintenant.
Linoa: Jamais!
Celes: Ah oui?
Linoa: No... Ahhh...! (en criant)
Celes: Bien joué!
Grand-mère: Qu'est ce que tu crois!


D'un seul mouvement, la grand mère se métamorphosa en une belle jeune fille au regard perçant.


Celes: Je te trouve mieux comme ça Jessika.


Jessika: Oui, je suis beaucoup plus belle comme ça! Enfin bref, emmène la au repaire sans te faire remarquer. Prends le vaisseau, envole toi pour Daggueréo et d'ici là on avisera. Ma mère prendra contact avec toi.


Celes: Très bien.


Elle leva le bras et des flammes se mirent à jaillir de son corps.


Celes: Flammes! Emportez Linoa!
Squall: Non!! (en faisant irruption dans la maison)
Celes: Squall...?!
Jessika: Tiens donc... Ne serait ce pas notre cher capitaine... (en souriant)
Squall: Relâchez Linoa!
Jessika: Et puis quoi encore...!
Celes: Squall...
Squall: Celes! Comment t'as pu faire ça?!
Celes: Je...
Jessika: Celes continue, je m'occupe de lui.
Celes: Oui...
Jessika: A nos deux!
Squall: Non Celes ne fais pas ça! Je t'en prie!!
Celes: Pardonne moi...
Squall: Non!!


Et elle disparut en un flash avec les flammes.


Squall: Bon sang...
Jessika: T'es pris au piège! (en savourant sa victoire)
Squall: Ca c'est ce que tu crois!
Jessika: Ta magie ne peux rien contre moi!
Squall: Non... Linoa aide moi...
Jessika: Elle ne peux rien pour toi! Tu vas mourir!!


Squall se concentra et fit appel à toute l'énergie de son corps. Des lueurs pouvaient apparaître autour de lui comme une sorte d'aura.


Jessika: Mais qu'est ce qui se passe...? Cette puissance... Serait ce ...? Impossible!


Soudain Squall leva le bras et l'abaissa tout de suite après. Une violente vague d'énergie heurta de plein fouet Jessika qui tomba à terre.


Jessika: C'est impossible...! Comment t'as pu faire ça... Tu me le paiera!


Et elle s'éclipsa. Squall essoufflé et à bout de force, se précipita vers l'hôtel pour prévenir tout le monde de ce qui venait de se passer.
Arrivé à l'hôtel, il n'en pouvait plus. Près à s'effondrer à tout moment.


Wakka: Squall?! Mais bon sang qu'est ce qui t'es arrivé?!
Julia: On se faisait du souci!
Squall: Linoa...
Wakka: Quoi Linoa? Elle est en danger?!
Julia: Tout de suite les grands mots. Laisse le s'expliquer.
Squall: Linoa... Elle...elle est en danger... Elle s'est faite...enlever...
Wakka: Quoi?! Mais c'est pas vrai! (énervé)
Julia: Ah bon?
Wakka: Où ça?! Vite dis le nous!!
Julia: Doucement, tu vois pas qu'il est pas bien!
Squall: Je vais bien... Il faut repartir pour le vaisseau! Tout de suite!!
Julia: Mais il fait nuit!
Wakka: On s'en moque!
Squall: On va ranger nos affaires et on y va.
Wakka: Okay.
Squall: Je m'occupe des affaires de Linoa.
Julia: D'accord.
Wakka: Ouais...


Une fois fait, ils se mirent en route. Le vaisseau était près à appareiller. Squall désactiva le système de sécurité et monta à bord suivit de Wakka et Julia. Ils s'installèrent et le vaisseau décolla. Squall pensa alors à Linoa : "J'arrive Linoa!".


La fin de la fic est disponible sur le blog de Linoa17 ici : http://linoa1702.blog.jeuxvideo.com/r46526/La-quete-des-mysteres-d-Angelou/…
_________________



Merci ma dresseuse et vive Arrietty !!!




Merci pour ce kit Shino <3


Encore mercii Shino et vive la nourriture !!! *_*



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Nov - 14:37 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
linoa17
Bahamut

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 596
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Verseau (20jan-19fev)
馬 Cheval
Point(s): 597
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 9 Déc - 20:55 (2010)    Sujet du message: [Fanfiction] [FF] - La quête des mystères d'Angelou Répondre en citant

Oh j'avais même pas vu que ma fic avait été poster  *_______*
Merci Den' !
_________________






Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:46 (2017)    Sujet du message: [Fanfiction] [FF] - La quête des mystères d'Angelou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ¤ Section Flood : Spira ¤ -> * Fanfictions * Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com